L’Amérique et l’Europe, moteurs de croissance de LVMH

L’Amérique et l’Europe, moteurs de croissance de LVMH

Au cours du troisième trimestre le chiffre d’affaires du groupe de luxe français LVMH a progressé de 5,7% à 7,388 milliards d’euros. Une croissance attribuable en grande partie à l’Europe et l’Amérique, car l’Asie est à la traine.

Seule la division des ‘vins et spiritueux’ recule

Globalement les ventes ont augmenté dans presque toutes les catégories de produits : mode et maroquinerie (+3%), joaillerie (+5%, grâce à Bulgari), cosmétiques et parfums (+8%). Seule la division des vins et spiritueux n’a pas suivi cette même tendance à la hausse, depuis que les fonctionnaires chinois ne sont plus autorisés à accepter des boissons fortes suite à l’instauration de mesures anti-corruption.


Les segments des cosmétiques et de la vente sélective affichent la plus forte croissance : au cours des neuf derniers mois ces deux divisions ont réalisé un chiffre d’affaires comparable supérieur de 8% par rapport à 2013. Dans le segment des cosmétiques LVMH profite des solides performances des parfums Christian Dior. La vente sélective concerne les chaînes comme Sephora, DFS, Le Bon Marché, La Samaritaine et Royal Van Len.


Sur les neuf premiers mois de 2014 LVMH a réalisé un chiffre d’affaires de 21,397 milliards d’euros, contre 20,622 milliards d’euros au cours de la même période en 2013. LVMH n’a fait aucun pronostic pour l’ensemble de l’année, mais a juste précisé que le groupe continuera d’orienter son expansion vers les marchés les plus prometteurs.

 

Tags: