L’arrondi également autorisé pour les paiements électroniques

L’arrondi également autorisé pour les paiements électroniques

A partir de ce 8 janvier les commerçants sont autorisés à arrondir le ticket caisse à 0 ou 5 cents aussi pour les paiements électroniques. Auparavant cette mesure était valable uniquement pour les paiements en cash.

« Plus de clarté »

Depuis le 1er octobre 2014 les commerçants étaient déjà autorisés à arrondir les tickets de caisse à 0 ou 5 cents pour les paiements en cash. Mais étant donné que l’arrondi ne s’appliquait pas aux paiements par carte de crédit ou de débit, cette mesure n’a pas connu le succès escompté. Selon une enquête du SNI réalisée en septembre 2015, il est apparu qu’un an après l’entrée en vigueur de la réglementation, seuls 9% des commerçants avaient recours à l’arrondi.


« Le fait que désormais l’arrondi est valable tant pour les paiements en cash que pour les paiements électroniques, apporte plus de clarté. Pour le commerçant, mais également pour le consommateur », explique Christine Mattheeuws, présidente du SNI.


Le SNI est convaincu que dorénavant les commerçants seront bien plus nombreux à arrondir leurs tickets de caisse, même s’ils sont libres d’opter ou non pour cette possibilité. Mais s’ils décident d’appliquer l’arrondi, ils devront le signaler clairement. Un pictogramme spéciale a été créé à cet effet.


L’objectif de cette nouvelle mesure est de diminuer autant que possible le nombre de pièces de 1 et 2 cents en circulation, jugées peu pratiques par les commerçants.

 

Tags: