L’Eurobaromètre prévoit une période économique plus ensoleillée

L’Eurobaromètre prévoit une période économique plus ensoleillée

Comparé à l’automne 2013, les Européens semblent à nouveau plus confiants face à l’avenir économique. Un constat valable pour les Belges et encore davantage pour les Hollandais, bien que la prudence reste de mise.

Optimisme accru (presque) partout

Selon le dernier rapport semestriel de l’Eurobaromètre, basé sur une enquête réalisée auprès de 28.000 Européens durant la troisième semaine du mois de mars, 24% des citoyens de l’UE (+3%) pensent que la situation économique va s’améliorer durant l’année à venir. Près d’un sur deux (47%) s’attend à un statu quo, alors que 25% (-5%) craignent une dégradation.


Le regain d’optimisme est le plus marqué dans les pays frappés par la crise ces dernières années, notamment Chypre, les Pays-Bas et le Portugal. Une réaction logique si l’on en croit l’adage anglais « things could only get better ». Inversement le pessimisme a le plus augmenté dans les pays scandinaves et  baltes.


Par ailleurs 44% des citoyens de l’UE (+4%) estiment que l’impact de la crise sur l’emploi a atteint son apogée. Ils sont près de la moitié à cocher le chômage comme principal problème auquel notre pays doit faire face.


Les Hollandais plus optimistes que les Belges

Pour les Hollandais la fin de la crise semble enfin en vue : pas moins de 51% d’entre eux pensent que la situation s’améliorera au cours de l’année à venir. Seuls 11% craignent une régression et le reste s’attend à un statu quo.


En Belgique un citoyen sur deux prévoit un statu quo. Comme chez nos voisins du nord, les optimistes (29%) l’emportent sur les pessimistes (21%).


En France par contre l’on observe une situation totalement différente : seuls 20% des Français s’attendent à une amélioration, alors que 33% craignent l’inverse. En Allemagne, la locomotive européenne, on constate un équilibre entre les optimistes et les pessimistes (17% versus 16%), tandis que deux Allemands sur trois s’attendent à un statu quo.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

L’Europe met un terme au géoblocage

22/11/2017

Des négociateurs du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne sont parvenus à un accord concernant l’interdiction du géoblocage par les webshops ; pratique qui consiste à exclure les internautes de l’étranger.

Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique et Qrf Webshop Awards : la tension monte !

16/11/2017

Le 23 novembre prochain approche ! Ce soir-là seront remis les titres de ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique’ et ‘Qrf Webshop Awards’ au cours de la soirée organisée par RetailDetail. 

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

16/11/2017

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

L’avenue des Champs-Elysées détrônée en tant que rue commerçante la plus chère d’Europe

15/11/2017

Cette année l’avenue des Champs-Elysées à Paris se voit devancer par des  rues à Londres et Milan dans le classement de Cushman & Wakefield des rues commerçantes les plus chères d’Europe. En Belgique le Meir à Anvers arrive en tête.

Back to top