L’Eurobaromètre prévoit une période économique plus ensoleillée

L’Eurobaromètre prévoit une période économique plus ensoleillée

Comparé à l’automne 2013, les Européens semblent à nouveau plus confiants face à l’avenir économique. Un constat valable pour les Belges et encore davantage pour les Hollandais, bien que la prudence reste de mise.

Optimisme accru (presque) partout

Selon le dernier rapport semestriel de l’Eurobaromètre, basé sur une enquête réalisée auprès de 28.000 Européens durant la troisième semaine du mois de mars, 24% des citoyens de l’UE (+3%) pensent que la situation économique va s’améliorer durant l’année à venir. Près d’un sur deux (47%) s’attend à un statu quo, alors que 25% (-5%) craignent une dégradation.


Le regain d’optimisme est le plus marqué dans les pays frappés par la crise ces dernières années, notamment Chypre, les Pays-Bas et le Portugal. Une réaction logique si l’on en croit l’adage anglais « things could only get better ». Inversement le pessimisme a le plus augmenté dans les pays scandinaves et  baltes.


Par ailleurs 44% des citoyens de l’UE (+4%) estiment que l’impact de la crise sur l’emploi a atteint son apogée. Ils sont près de la moitié à cocher le chômage comme principal problème auquel notre pays doit faire face.


Les Hollandais plus optimistes que les Belges

Pour les Hollandais la fin de la crise semble enfin en vue : pas moins de 51% d’entre eux pensent que la situation s’améliorera au cours de l’année à venir. Seuls 11% craignent une régression et le reste s’attend à un statu quo.


En Belgique un citoyen sur deux prévoit un statu quo. Comme chez nos voisins du nord, les optimistes (29%) l’emportent sur les pessimistes (21%).


En France par contre l’on observe une situation totalement différente : seuls 20% des Français s’attendent à une amélioration, alors que 33% craignent l’inverse. En Allemagne, la locomotive européenne, on constate un équilibre entre les optimistes et les pessimistes (17% versus 16%), tandis que deux Allemands sur trois s’attendent à un statu quo.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top