L’Europe veut réduire de moitié l’usage de sachets en plastique

L’Europe veut réduire de moitié l’usage de sachets en plastique

D’ici 2019 l’Europe veut réduire le nombre de sachets en plastique utilisés par habitant à 90 par an et d’ici 2025 à 40. C’est qu’a décidé le Parlement européen à Strasbourg.

100 milliards de sachets par an

Selon la Commission, en 2010 le citoyen européen utilisait en moyenne 200 sachets en plastique par  an (soit environ 100 milliards de sachets au total par an!), dont 90% sont des sachets légers disponibles gratuitement dans les supermarchés. Huit milliards de ces sachets atterrissent dans les décharges et huit autres milliards sont jetés dans la nature et aboutissent dans la mer via les cours d’eau. Il faut 10 à 30 ans pour que ces sachets se détériorent intégralement.  


C’est pourquoi le Parlement européen a décidé de s’attaquer à ces sachets légers ultra polluants. Les chiffres visés ont été fixés, mais chaque Etat membre décidera pour lui-même comment atteindre ces objectifs :  soit en rendant payants les sachets en plastique à partir de 2018, soit en instaurant d’autres mesures permettant de diminuer l’utilisation des sachets de manière draconienne (par exemple en imposant les sacs réutilisables).


La Belgique (assez) bon élève

Avec une moyenne de 98 sachets par habitant, notre pays est assez bon élève. « Des pays progressistes, comme la Belgique, démontrent qu’en rendant payants les sachets en plastique, leur utilisation peut être réduite considérablement », explique le député européen Bart Staes (Groen). « Ainsi les efforts fournis par les grandes chaînes de supermarchés belges ont permis de réduire l’utilisation des sachets en plastique de 80% en Flandre et de 60% en Wallonie. En 2011 les Belges utilisaient 100 sachets jetables par personne par an, soit la moitié de la moyenne européenne. Voilà un exemple parfait du principe ‘le pollueur paye’ », poursuit Staes.


Selon son collègue libéral Philippe De Backer, nous avons tout à gagner des normes plus sévères qu’impose aujourd’hui l’Europe aux Etats membres. La quantité de déchets diminuera et le contribuable payera moins pour la collecte, le traitement et le recyclage des sachets. De Backer invite également « les magasins de vêtements à se pencher sur la question et à trouver des alternatives aux sacs en plastique. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Hema renoue enfin avec les bénéfices

07/12/2017

Hema peut s’estimer satisfait de ses résultats : après avoir déjà réduit sa perte nette durant les précédents trimestres, la chaîne néerlandaise est enfin parvenue à générer un bénéfice net au troisième trimestre.

Forte hausse des vols à l’étalage à la tombée de la nuit

07/12/2017

Durant les mois sombres de l’année le nombre de vols à l’étalage à la tombée de la nuit est supérieur d’environ 13% par rapport aux mois où l’heure d’été est en vigueur. Les commerçants demandent une présence accrue de la police durant cette période.

Lourde perte pour Hudson’s Bay au 3ème trimestre

07/12/2017

Le troisième trimestre de 2017 s’est avéré décevant pour Hudson’s Bay : la chaîne de grands magasins canadienne a subi  une lourde perte une fois de plus et a vu son chiffre d’affaires reculer par rapport à l’an dernier.

Back to top