L’Europe veut réduire de moitié l’usage de sachets en plastique | RetailDetail

L’Europe veut réduire de moitié l’usage de sachets en plastique

L’Europe veut réduire de moitié l’usage de sachets en plastique

D’ici 2019 l’Europe veut réduire le nombre de sachets en plastique utilisés par habitant à 90 par an et d’ici 2025 à 40. C’est qu’a décidé le Parlement européen à Strasbourg.

100 milliards de sachets par an

Selon la Commission, en 2010 le citoyen européen utilisait en moyenne 200 sachets en plastique par  an (soit environ 100 milliards de sachets au total par an!), dont 90% sont des sachets légers disponibles gratuitement dans les supermarchés. Huit milliards de ces sachets atterrissent dans les décharges et huit autres milliards sont jetés dans la nature et aboutissent dans la mer via les cours d’eau. Il faut 10 à 30 ans pour que ces sachets se détériorent intégralement.  


C’est pourquoi le Parlement européen a décidé de s’attaquer à ces sachets légers ultra polluants. Les chiffres visés ont été fixés, mais chaque Etat membre décidera pour lui-même comment atteindre ces objectifs :  soit en rendant payants les sachets en plastique à partir de 2018, soit en instaurant d’autres mesures permettant de diminuer l’utilisation des sachets de manière draconienne (par exemple en imposant les sacs réutilisables).


La Belgique (assez) bon élève

Avec une moyenne de 98 sachets par habitant, notre pays est assez bon élève. « Des pays progressistes, comme la Belgique, démontrent qu’en rendant payants les sachets en plastique, leur utilisation peut être réduite considérablement », explique le député européen Bart Staes (Groen). « Ainsi les efforts fournis par les grandes chaînes de supermarchés belges ont permis de réduire l’utilisation des sachets en plastique de 80% en Flandre et de 60% en Wallonie. En 2011 les Belges utilisaient 100 sachets jetables par personne par an, soit la moitié de la moyenne européenne. Voilà un exemple parfait du principe ‘le pollueur paye’ », poursuit Staes.


Selon son collègue libéral Philippe De Backer, nous avons tout à gagner des normes plus sévères qu’impose aujourd’hui l’Europe aux Etats membres. La quantité de déchets diminuera et le contribuable payera moins pour la collecte, le traitement et le recyclage des sachets. De Backer invite également « les magasins de vêtements à se pencher sur la question et à trouver des alternatives aux sacs en plastique. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, s’installe à Berlin

22/02/2018

KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, ouvrira ses portes le mois prochain à Berlin. Cette place de marché physique donne l’occasion à des marques et entreprises débutantes d’entrer en contact avec les consommateurs et les acheteurs.

Il ne serait « pas surprenant » qu’Unilever opte pour Rotterdam

22/02/2018

Rotterdam, et non pas Londres, aurait le plus de chances d’accueillir le siège principal du groupe anglo-néerlandais Unilever. C’est ce que révèle le journal d’affaires Financial Times qui cite des sources de milieux politiques.

Chiffres records pour Henkel

22/02/2018

Le groupe allemand Henkel a réalisé d’excellentes performances en 2017, avec des chiffres records tant au niveau des ventes que du bénéfice. Pour la première fois l’entreprise a franchi la barre des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon

21/02/2018

Afin de faire barrage à la montée d’Amazon, les distributeurs américains se consolident. Ainsi le groupe Albertsons a racheté Rite Aid et Walmart, qui voit ralentir sa croissance en ligne, continue de renforcer ses activités online.

Walmart envisage l’ouverture d’une chaîne physique en Inde

21/02/2018

Les négociations entre la chaîne de grande distribution américaine Walmart et l’e-tailer indien Flipkart ne concernent probablement pas uniquement le retail online. Il y a de fortes chances qu’il soit également question d’une chaîne physique.

bpost étoffe son réseau de points d’enlèvement

20/02/2018

(publireportage) Le confort joue un rôle de plus en plus essentiel lors des achats effectués en ligne et le consommateur d'aujourd'hui sait exactement ce qu'il veut : déterminer lui-même où et quand sa commande lui sera livrée. bpost poursuit dès lors l'extension de son réseau de points d’enlèvement.

Back to top