L’Ocean Plastic Bottle d’Ecover en vente chez Bio-Planet

L’Ocean Plastic Bottle d’Ecover en vente chez Bio-Planet

L’enseigne Bio-Planet, filiale de Colruyt Group, vend en édition limitée un  détergent emballé dans l’Ocean Bottle d’Ecover. Cette bouteille est composée de plastique recyclé, dont 10% provient des océans, plages et rivières.

Pour des océans plus propres

L’Ocean Bottle doit attirer l’attention des consommateurs sur l’importance d’océans propres et sains : au rythme actuel d’ici 10 ans pas moins de 250 millions de tonnes de plastique pollueront les océans. De plus, le design de la bouteille permet de réduire de 15% la quantité de plastique nécessaire à sa fabrication, sans pour autant nuire à la solidité du flacon. Le concept est basé sur des organismes unicellulaires provenant des océans, ayant une structure légère, mais solide.


« Chez Ecover nous voulons être un catalyseur pour des océans plus propres, en sensibilisant les gens aux dangers du plastique. Nous voulons prendre des mesures, afin de diminuer la quantité de plastique qui aboutit dans les océans. L’amélioration des emballages fait partie de notre vision sur le développement durable. Nous avons dépassé le stade où nous nous contentions d’emballages moins nocifs, à présent nous voulons qu’ils contribuent à un monde meilleur », explique Tom Domen, responsable des innovations européennes chez Ecover.


En vendant l’Ocean Bottle d’Ecover, Bio Planet entend soutenir activement cette initiative : « Ce projet d’Ecover correspond parfaitement à l’engagement de Bio-Planet visant à proposer des produits fabriqués avec soin, dans le respect de notre planète. Nous voulons encourager nos clients à consommer de manière responsable et contribuer à mettre ce thème à l’agenda », commente le manager Pieter Ceuleers.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Chiffre d’affaires record pour Henkel

10/08/2017

Au 2ème trimestre le CA de Henkel a atteint un niveau record de près de 5,1 milliards d’euros, grâce à la reprise du groupe de produits de lessive Sun. Pour la première fois de son histoire le CA semestriel de Henkel dépasse les 10 milliards d’euros.

Pourquoi les retailers doivent-ils prendre les réseaux sociaux au sérieux ?

08/08/2017

Le ‘content marketing’ est bien plus qu’une expression à la mode : les retailers, eux aussi, peuvent tirer profit de la puissance des histoires. C’est ce qu’a démontré Snackbytes, notamment par une campagne conçue pour l’enseigne de chaussures Torfs.

Lion Capital cherche à nouveau à céder Hema

08/08/2017

Le fonds d’investissement Lion Capital, propriétaire de Hema, a mandaté la banque Credit Suisse afin d’examiner les ‘options stratégiques’ pour l'enseigne, ce qui signifie donc qu’il recherche un repreneur potentiel pour la chaîne néerlandaise.

Back to top