L’Union européenne veut limiter l’utilisation de sacs en plastique

L’Union européenne veut limiter l’utilisation de sacs en plastique

Le Parlement européen a approuvé un projet législatif visant à réduire de 80% l’utilisation des sacs en plastique d’ici 2019. Ainsi l’Europe entend combattre la pollution par les déchets plastiques.

Interdiction, remplacement ou payant

Dans une première phase l’utilisation de sacs en plastique devra être réduite de 50% d’ici 2017, pour ensuite passer à 80% d’ici 2019. Ces mesures visent avant tout les sacs légers, très populaires, mais moins souvent réutilisés et donc plus enclins à devenir des déchets.


Pour freiner l’utilisation des sacs en plastique, les Etats membres peuvent avoir recours à plusieurs options : l’imposition, la limitation de la commercialisation, voire même l’interdiction. Les sachets en plastique pour emballer les fruits et légumes par exemple devront être remplacés par des sacs en papier recyclé ou en plastique biodégradable d’ici 2019.


La Belgique bon élève

La Belgique fait figure de bon élève dans ce domaine, grâce notamment aux efforts fournis par les supermarchés qui cherchent à promouvoir activement les sacs réutilisables et ne fournissent pas les sacs en plastique gratuitement, mais moyennant un petit surplus. Ces mesures ont permis de diminuer fortement l’utilisation des sacs en plastique ces dernières années.


Dans l’Union européenne quelque 100 milliards de sacs en plastique sont utilisés chaque année, dont pas moins de 8 milliards aboutissent dans les eaux européennes. En 2010 le citoyen européen a utilisé en moyenne 198 sacs en plastique, dont environ 90% du type léger. L’usage excessif est problématique surtout en Europe de l’Est.


Aux Pays-Bas également les autorités demandent aux détaillants de prendre des mesures en vue de limiter l’utilisation des sacs en plastique, comme c’est déjà le cas dans la plupart des supermarchés.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Certains retailers s’opposent au Black Friday

23/11/2017

En France le Black Friday ne fait pas l’unanimité parmi les retailers : certaines enseignes boycottent ce ‘festival de réductions’, d’autres vont jusq'à fermer leur webshop ce jour-là.

Carrefour : accord concernant l’ouverture dominicale des hypermarchés français

23/11/2017

Quatre mois après sa nomination en tant que PDG de Carrefour, Alexandre Bompard décroche sa première victoire : un accord avec les principaux syndicats permettant à une trentaine d’hypermarchés, dans un premier temps, d’ouvrir le dimanche.

Gimv investit dans les articles pour animaux de compagnie

23/11/2017

La société d’investissement Gimv a pris une participation majoritaire dans AgroBiothers, un groupe français spécialisé dans la production et la distribution d’articles d’hygiène et de soins, ainsi que d’accessoires pour animaux de compagnie.

LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

L’Europe met un terme au géoblocage

22/11/2017

Des négociateurs du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne sont parvenus à un accord concernant l’interdiction du géoblocage par les webshops ; pratique qui consiste à exclure les internautes de l’étranger.

Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Back to top