La Belgique quatrième au classement des économies les plus ouvertes

La Belgique quatrième au classement des économies les plus ouvertes

Après Hong Kong, l’Irlande et Singapour, la Belgique figure en quatrième position du classement des économies les plus ouvertes au monde. C’est ce qui ressort de l’indice de globalisation publié annuellement par Ernst & Young  à la veille du Forum économique mondial de Davos. Dans l’édition de l’année dernière la Belgique occupait la sixième place.

La Belgique  gagne deux places

Le top-10 :
 1. Hong Kong
 2. Irlande
 3. Singapour
 4. Belgique
 5. Suède
 6. Danemark
 7. Pays-Bas
 8. Suisse
 9. Finlande
10. Hongrie

Avec son indice de globalisation Ernst & Young mesure l’ouverture des 60 plus grandes économies mondiales sur base de cinq critères : l’ouverture au commerce international, les mouvements de capitaux , les échanges de technologies, la mobilité de la main-d’œuvre  et l’intégration culturelle.  La Belgique s’est améliorée pour quasi tous ces critères, notamment  parce que notre pays l’année dernière a attiré un certain nombre de grands investissements. Seule l’intégration culturelle est  moins bien cotée pour notre pays, bien qu’au-delà de la moyenne des pays étudiés.


 « La Belgique s'est toujours très bien positionnée dans l'indice de globalisation, ce qui est logique au vu de la taille de notre pays et de l’importance de l’exportation et des investissements étrangers en Belgique pour notre prospérité et notre économie. Mais cela signifie aussi que les perspectives économiques belges dépendent dans une large mesure de l'évolution de la situation mondiale », commente Rudi Braes, managing partner d’Ernst & Young Belgique.

 

La moitié de chefs d’entreprise craignent une nouvelle récession

L’étude comporte à la fois de bonnes et de mauvaises nouvelles. La bonne nouvelle étant que les grandes économies, malgré un creux en 2009, poursuivent  leur globalisation. La moitié des chefs d’entreprise interrogés pensent que fin 2012 l’économie subira à nouveau une récession. « Mauvaise nouvelle pour une petite économie ouverte comme celle de la Belgique, car elle dépend largement des développements macroéconomiques sur lesquels elle n’a que peu ou pas de prise », selon Ernst & Young.


A noter que 46% des participants pensent que la Chine connaîtra un repli économique dramatique dans les cinq années à venir et un tiers pense qu’il en sera de même pour l’Inde et le Brésil. Par ailleurs 90% des répondants craignent une progression du protectionnisme. «Le climat économique houleux et les déficits publics béants poussent de plus en plus les dirigeants politiques à adopter une approche protectionniste », poursuit Rudi Braes.


Changement du modèle opérationnel pour les pays émergents

Trois quarts des chefs d’entreprise interrogés continuent à viser les pays émergents dans leurs perspectives de croissance. Mais la stratégie adoptée est différente : la concurrence vient de plus en plus de nouveaux acteurs apparus sur ces marchés locaux.  « Etre présent sur les marchés en expansion avec des processus globaux standardisés ne suffit plus. Il est crucial de trouver le bon équilibre entre la connaissance locale et la coordination mondiale pour réussir » , avertit Ernst & Young.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique et Qrf Webshop Awards : la tension monte !

16/11/2017

Le 23 novembre prochain approche ! Ce soir-là seront remis les titres de ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique’ et ‘Qrf Webshop Awards’ au cours de la soirée organisée par RetailDetail. 

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

16/11/2017

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

L’avenue des Champs-Elysées détrônée en tant que rue commerçante la plus chère d’Europe

15/11/2017

Cette année l’avenue des Champs-Elysées à Paris se voit devancer par des  rues à Londres et Milan dans le classement de Cushman & Wakefield des rues commerçantes les plus chères d’Europe. En Belgique le Meir à Anvers arrive en tête.

Henkel relève ses prévisions pour 2017

15/11/2017

Pour la première fois de son histoire Henkel a dépassé la barre des 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur neuf mois. Vu ces excellentes performances le groupe allemand revoit à la hausses ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice.

Singles’ Day chamboule le calendrier commercial mondial, même ici

14/11/2017

Singles’Day est la plus grande fête commerciale au monde, dépassant de loin la période de Noël. Alibaba à lui seul a réalisé un CA de 22 milliards d’euros en 24h. Bol.com aussi en a tiré profit. Un nouveau calendrier retail s’annonce-t-il ?

Google Maps  pour éviter les files d’attente à la caisse ?

13/11/2017

A partir du 23 novembre Google ajoutera une nouvelle fonctionnalité à son app Maps, permettant aux utilisateurs d’évaluer le temps qu’ils passeront à faire la file à la caisse.

Back to top