La BNB recommande la plus grande prudence face aux Bitcoins

La BNB recommande la plus grande prudence face aux Bitcoins

La Banque Nationale et les autorités financières de notre pays mettent en garde contre l’utilisation d’argent virtuel, tel que le Bitcoin. Les consommateurs et les retailers doivent être conscients des risques liés à ce mode de paiement, estiment-ils.

« Attention à l’argent virtuel »

A l’exemple notamment des banques centrales allemandes et hollandaises, la Banque Nationale de Belgique (BNB) et l’Autorité des services et marchés financiers  (FSMA) mettent en garde contre les risques liés au Bitcoin, Litecoin et autre monnaies virtuelles : « L’argent virtuel n’est pas émis par une banque centrale, ni par un émetteur agréé d’argent électronique. »


« Il n’existe actuellement aucune réglementation, aucun contrôle ni surveillance concernant l’argent virtuel. Et c’est d’autant plus le cas pour les émetteurs d’argent virtuel, les bourses de change, les plates-formes internet sur lesquelles on peut effectuer des paiements avec de l’argent virtuel ou les porte-monnaie numériques », indiquent les deux institutions.


La BNB et la FSMA citent quelques exemples concrets de risques : l’argent virtuel est sujet à d’énormes fluctuations (des variations de 30% en une seule journée ne sont pas rares), la plate-forme de négociation ou le porte-monnaie électronique peuvent être piratés (ce qui ouvre grand la porte à la fraude et au vol) et l’argent virtuel n’est pas protégé par les autorités (contrairement à l’argent placé sur en  livret d’épargne, en bons de caisse ou sur un compte à terme, qui lui est protégé par les autorités jusqu’ à 100.000 euros).


Peu à peu également offline

Ces derniers mois les Bitcoins et autres monnaies virtuelles connaissent une réelle envolée, d’autant plus depuis que certains webshops échangent des euros pour des Bitcoins. Au Canada il est même possible d’obtenir  des Bitcoins via une simple distributeur automatique.


Au départ l’argent virtuel permettait de payer uniquement certains produits et services sur internet. Désormais il est possible, bien que rarement encore, de payer des produits et services en-dehors d’internet, pour autant que le vendeur accepte l’argent virtuel. En Belgique l’opérateur de télécom Mobile Vikings et le site de livraison de fastfood pizza.be font partie des rares entreprises qui acceptent déjà les Bitcoins.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Voici les webshops les plus populaires en Belgique

18/01/2018

De nouveaux chiffres donnent un aperçu des webshops favoris des internautes belges en 2017. Amazon domine le classement, mais outre les grandes acteurs internationaux, les sites de seconde main sont également très prisés.

LensGroup acquiert deux webshops allemands

18/01/2018

Le belge LensGroup, maison-mère du site de vente en ligne de lentilles de contact LensOnline, a racheté deux webshops allemands. Ainsi le groupe fait son entrée sur le marché allemand et est désormais présent dans cinq pays européens.

Wint jouw bedrijf de bpost Omnichannel Award 2018?

18/01/2018

Qui suivra Juttu en 2018 en tant que lauréat du bpost Omnichannel Award ? Les candidats peuvent maintenant s'inscrire. Le prix sera remis lors du RetailDetail Omnichannel Congress le 1er mars.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

GS1 Belgilux annonce le lancement de la plus grande base de données produit du monde

16/01/2018

(publireportage) GS1 Belgium & Luxembourg lance le CLOUD, la plus grande base de données produit du monde. Comment y introduire vos produits et que pouvez-vous en faire ? Assistez le 8 février à notre FORUM 2018 à Bruxelles pour en savoir plus.

Hema s’implante au Moyen-Orient

15/01/2018

Pour la première fois de son histoire, Hema s’aventure hors des frontières européennes en ouvrant trois magasins à Dubaï cette année.  La chaîne néerlandaise envisage l’ouverture de nombreux magasins au Moyen-Orient ces cinq prochaines années.

Back to top