La CEO de Walmart Canada nommée à la tête de la branche européenne | RetailDetail

La CEO de Walmart Canada nommée à la tête de la branche européenne

La CEO de Walmart Canada nommée à la tête de la branche européenne

Shelley Broader (photo), actuel CEO de Walmart Canada, prendra les commandes de Walmart Europe-Middle East-Africa à partir du 1er juin. Un changement parmi d’autres au sein du haut management depuis la nomination de Doug McMillon à la tête du plus grand distributeur du monde.

Du Canada vers l’Europe

A partir du 1er juin Shelley Broader (49 ans) dirigera Walmart EMEA (Europe, Moyen-Orient et un partie de l’Afrique du Nord), soit au total 1.345 magasins et 285.000 collaborateurs.


Après une carrière de près de 20 ans dans le retail en Amérique du Nord (notamment chez Hannaford), Broader a rejoint Walmart Canada en décembre 2010, où elle a débuté en tant que chief merchandising officer et est devenue CEO en septembre 2011. Sous sa direction Walmart a survécu à l’arrivée au Canada du grand rival Target Corp.


Shelley Broader rendra compte en direct à David Cheesewright, directeur de Walmart International. « Le leadership de Shelley au Canada dans une période de concurrence accrue témoigne de sa connaissance de l’univers du retail. Une expérience qui lui sera certainement utile dans sa nouvelle fonction », affirme Cheesewright. En attendant de trouver un successeur, Broader continuera de superviser la branche canadienne.

 

Le CEO McMillon pose son empreinte

La nomination de Broader s’inscrit dans le cadre de la réorganisation des activités de Walmart hors Etats-Unis. Ainsi le mois dernier Greg Foran, CEO de Walmart Chine depuis 2012, a été promu en tant que CEO pour l’ensemble de l’Asie. Le 1er juin Foran succèdera à Scott Price qui, lui, rejoint le quartier général à Bentonville (Arkansas) en tant que vice-président exécutif.


Au travers de ces changements au sein du haut management, le nouveau CEO Doug McMillon – nommé fin de l’année dernière – pose clairement son empreinte sur l’enseigne. McMillon a la lourde tâche de remédier à la baisse des ventes, tant aux Etats-Unis (où Walmart teste de plus petits formats dans les centres urbains), qu’en dehors des USA. A premier trimestre (clôturé le 30 avril) tant le chiffre d’affaires que le bénéfice de Walmart se sont avérés  inférieurs aux attentes et les pronostics pour le deuxième trimestre ne s’annoncent guère plus encourageants.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, s’installe à Berlin

22/02/2018

KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, ouvrira ses portes le mois prochain à Berlin. Cette place de marché physique donne l’occasion à des marques et entreprises débutantes d’entrer en contact avec les consommateurs et les acheteurs.

Il ne serait « pas surprenant » qu’Unilever opte pour Rotterdam

22/02/2018

Rotterdam, et non pas Londres, aurait le plus de chances d’accueillir le siège principal du groupe anglo-néerlandais Unilever. C’est ce que révèle le journal d’affaires Financial Times qui cite des sources de milieux politiques.

Chiffres records pour Henkel

22/02/2018

Le groupe allemand Henkel a réalisé d’excellentes performances en 2017, avec des chiffres records tant au niveau des ventes que du bénéfice. Pour la première fois l’entreprise a franchi la barre des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon

21/02/2018

Afin de faire barrage à la montée d’Amazon, les distributeurs américains se consolident. Ainsi le groupe Albertsons a racheté Rite Aid et Walmart, qui voit ralentir sa croissance en ligne, continue de renforcer ses activités online.

Walmart envisage l’ouverture d’une chaîne physique en Inde

21/02/2018

Les négociations entre la chaîne de grande distribution américaine Walmart et l’e-tailer indien Flipkart ne concernent probablement pas uniquement le retail online. Il y a de fortes chances qu’il soit également question d’une chaîne physique.

bpost étoffe son réseau de points d’enlèvement

20/02/2018

(publireportage) Le confort joue un rôle de plus en plus essentiel lors des achats effectués en ligne et le consommateur d'aujourd'hui sait exactement ce qu'il veut : déterminer lui-même où et quand sa commande lui sera livrée. bpost poursuit dès lors l'extension de son réseau de points d’enlèvement.

Back to top