La culture de la bière belge bientôt inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco ?

La culture de la bière belge bientôt inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco ?

Les brasseurs belges ont introduit une demande auprès de l’Unesco, afin de faire reconnaître la bière belge comme patrimoine mondial.  Maintenant que la Communauté germanophone a elle aussi reconnu la culture brassicole belge,  le dossier a été transmis à l’Unesco.

Une initiative largement soutenue

Cette initiative émane de la fédération des Brasseurs belges. Après que les trois communautés linguistiques de notre pays aient reconnu la culture de la bière belge, plus rien ne s’opposait à une demande auprès de l’Unesco :  hier, la Communauté germanophone, avec le soutien de la Communauté flamande et française, a introduit un dossier de candidature volumineux auprès de l’Unesco à Paris.


« C’est grâce à la diversité méconnue de l’art brassicole en Belgique et de l’omniprésence de la culture de la bière, étroitement liée à la vie quotidienne et aux moments festifs, que cet élément est reconnu comme identitaire,  particulier et faisant partie du patrimoine culturel en Belgique », explique Sven Gatz, directeur des Brasseurs belges, dans le journal Het Nieuwsblad.


« La culture de la bière est présente partout en Belgique. Chaque province à ses brasseries, associations, musées, formations, événements, festivités, restaurants et cafés qui contribuent à l’univers pétillant et créatif de la bière. »


En cas de reconnaissance par l’Unesco,  la culture brassicole belge figurera sur la Liste du Patrimoine culturel immatériel, parmi la procession du Saint-Sang à Bruges ou encore les carnavals de Binche et d’Alost. La décision est attendue dans le courant de l’année prochaine.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: