La Fnac supprime 25 emplois en Belgique

La Fnac supprime 25 emplois en Belgique

La chaîne française de produits culturels et électroniques Fnac va supprimer 25 des quelque 600 emplois dans ses magasins belges. Les syndicats sont mécontents, car ils estiment avoir été mis devant le fait accompli.

Gand, principale victime

La ville de Gand est la plus touchée par les licenciements : 9 emplois y seront supprimés. En outre huit postes passeront à la trappe à Bruxelles dans le centre commercial City 2, six à Liège et deux à Anvers. Seuls les magasins de la Toison d’Or à Bruxelles et de Louvain-la-Neuve ne sont pas concernés par ces mesures.


Après avoir été confronté pendant plusieurs années au déclin des ventes de livres de et de CD, la Fnac espère, grâce à cette réorganisation, remettre l’enseigne sur les rails. En France la nouvelle stratégie a d’ores et déjà porté ses fruits : en 2013 la chaîne y était à nouveau rentable, grâce notamment  à une réduction des coûts et grâce à l’élargissement de la gamme avec des articles plus chers ne risquant pas d’être concurrencés par internet.


En revanche en Belgique le processus de relance n’étant pas satisfaisant, la direction a donc décidé  d’intervenir.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: