La guerre des prix: cause des faillites chez les détaillants

La guerre des prix: cause des faillites chez les détaillants

FaillitesLe mois d’octobre n’a jamais connu autant de faillites que cette année : le mois dernier pas moins de 1.123 entreprises ont fait faillite dans notre pays, soit un quart de plus par rapport à l‘année dernière.

 

Jusqu’à présent 8.728 entreprises en Belgique ont déposé leur bilan, quasi 5% de plus par rapport au dix premiers mois de 2010. Selon l’agence d’information commerciale Graydon, qui publie les chiffres mensuellement, nous dépassons cette année pour la première fois le cap des 10.000 faillites.

 

Le commerce de détail dans de mauvais draps

Comme d’habitude le secteur horeca compte le plus grand nombre de faillites. En octobre le nombre de cafés, restaurants et hôtels ayant rendu leur tablier a augmenté de 5%. La plus forte hausse de faillites (9%) a été enregistrée dans le commerce de détail. Dans le secteur du bâtiment la hausse s’élève à 7%.

 

L’Unizo guère surpris

L’Unizo (union des entrepreneurs indépendants) n’est pas surpris par ces chiffres: de nombreuses PME vivent  une situation précaire depuis des mois. L’organisation explique cette augmentation des faillites chez les détaillants par entre autres les marges bénéficaires en baisse constante et par le changement du comportement d’achat du consommateur, qui réfléchit à deux fois avant dépenser son argent.


“Même les secteurs qui réalisaient encore une croissance de leur chiffre d’affaires, doivent faire face aujourd’hui à une baisse des marges suite à une guerre des prix de plus en plus compétitifs”, affirme Luc Ardies, directeur du Conseil des commerçants d’Unizo. L’organisation réitère son plaidoyer d’éviter à tout prix de nouvelles charges pour les entreprises.

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

FaillitesLe mois d’octobre n’a jamais connu autant de faillites que cette année : le mois dernier pas moins de 1.123 entreprises ont fait faillite dans notre pays, soit un quart de plus par rapport à l‘année dernière.

 

Jusqu’à présent 8.728 entreprises en Belgique ont déposé leur bilan, quasi 5% de plus par rapport au dix premiers mois de 2010. Selon l’agence d’information commerciale Graydon, qui publie les chiffres mensuellement, nous dépassons cette année pour la première fois le cap des 10.000 faillites.

 

Le commerce de détail dans de mauvais draps

Comme d’habitude le secteur horeca compte le plus grand nombre de faillites. En octobre le nombre de cafés, restaurants et hôtels ayant rendu leur tablier a augmenté de 5%. La plus forte hausse de faillites (9%) a été enregistrée dans le commerce de détail. Dans le secteur du bâtiment la hausse s’élève à 7%.

 

L’Unizo guère surpris

L’Unizo (union des entrepreneurs indépendants) n’est pas surpris par ces chiffres: de nombreuses PME vivent  une situation précaire depuis des mois. L’organisation explique cette augmentation des faillites chez les détaillants par entre autres les marges bénéficaires en baisse constante et par le changement du comportement d’achat du consommateur, qui réfléchit à deux fois avant dépenser son argent.


“Même les secteurs qui réalisaient encore une croissance de leur chiffre d’affaires, doivent faire face aujourd’hui à une baisse des marges suite à une guerre des prix de plus en plus compétitifs”, affirme Luc Ardies, directeur du Conseil des commerçants d’Unizo. L’organisation réitère son plaidoyer d’éviter à tout prix de nouvelles charges pour les entreprises.

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Tags: