La menace terroriste fait chuter les ventes des magasins traditionnels

La menace terroriste fait chuter les ventes des magasins traditionnels

Depuis l’élévation de la menace terroriste en Belgique, les webshops font des affaires en or, alors que les magasins traditionnels voient chuter leurs ventes, et ce en particulier à Bruxelles, mais également ailleurs dans le pays.

« Au plus loin de Bruxelles, au plus limités les dégâts »

Une enquête réalisée par le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) auprès de 118 webshops et magasins omni-canal révèle que leur chiffre d’affaires depuis les attentats à Paris a augmenté de près d’un cinquième (17% pour être précis).


Le SNI a mené une enquête similaire auprès de 223 magasins traditionnels dans tout le pays. Comme attendu, le commerce bruxellois est le plus lourdement touché, avec une baisse du chiffre d’affaires de 35 à 40%. Mais visiblement la peur s’est également installée dans le reste de la Belgique. Dans de grandes villes comme Gand et Anvers, le chiffre d’affaires a baissé respectivement de 11% et 17%. Le chiffre d’affaires est resté stable uniquement au Limbourg et en Flandre Occidentale. « Plus on s’éloigne de Bruxelles, plus les pertes sont limitées », précise Christine Mattheeuws, présidente du SNI.


« Une période comme celle-ci, aussi désagréable soit-elle, constitue une fois de plus un argument pour inciter les petits commerces à se digitaliser », estime Mattheeuws. En attendant les commerçants ne baissent pas les bras : « Certains commerçants ingénieux organisent des tournées afin de livrer leurs clients à domicile ou élargissent leurs tournées existantes. C’est bien vu. »


Un weekend de ‘menace terroriste niveau 4’ coûte 2.750 euros aux commerçants

Entretemps l’organisation des entrepreneurs indépendants Unizo – qui hier encore appelait la population à venir à Bruxelles pour faire du shopping ou aller au restaurant – tente de chiffrer les pertes subies par les commerces et l’horeca à Bruxelles. Près d’un établissement sur cinq a fermé ses portes et les dégâts économiques durant les trois premiers jours de ‘menace terroriste niveau 4’ s’élèvent en moyenne à 2.750 euros par magasin. Les 19 communes de la Région bruxelloise compte 6.879 établissements horeca et 10.345 magasins.


Quant à savoir combien l’élévation de l’alerte terroriste aura coûté à l’ensemble de l’économie, il est encore trop tôt pour le dire, mais le ministre de l’Economie Kris Peeters (CD&V) a d’ores et déjà chargé le SPF Economie d’évaluer les dégâts.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Voici les webshops les plus populaires en Belgique

18/01/2018

De nouveaux chiffres donnent un aperçu des webshops favoris des internautes belges en 2017. Amazon domine le classement, mais outre les grandes acteurs internationaux, les sites de seconde main sont également très prisés.

LensGroup acquiert deux webshops allemands

18/01/2018

Le belge LensGroup, maison-mère du site de vente en ligne de lentilles de contact LensOnline, a racheté deux webshops allemands. Ainsi le groupe fait son entrée sur le marché allemand et est désormais présent dans cinq pays européens.

Wint jouw bedrijf de bpost Omnichannel Award 2018?

18/01/2018

Qui suivra Juttu en 2018 en tant que lauréat du bpost Omnichannel Award ? Les candidats peuvent maintenant s'inscrire. Le prix sera remis lors du RetailDetail Omnichannel Congress le 1er mars.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

GS1 Belgilux annonce le lancement de la plus grande base de données produit du monde

16/01/2018

(publireportage) GS1 Belgium & Luxembourg lance le CLOUD, la plus grande base de données produit du monde. Comment y introduire vos produits et que pouvez-vous en faire ? Assistez le 8 février à notre FORUM 2018 à Bruxelles pour en savoir plus.

Hema s’implante au Moyen-Orient

15/01/2018

Pour la première fois de son histoire, Hema s’aventure hors des frontières européennes en ouvrant trois magasins à Dubaï cette année.  La chaîne néerlandaise envisage l’ouverture de nombreux magasins au Moyen-Orient ces cinq prochaines années.

Back to top