La menace terroriste fait chuter les ventes des magasins traditionnels

La menace terroriste fait chuter les ventes des magasins traditionnels

Depuis l’élévation de la menace terroriste en Belgique, les webshops font des affaires en or, alors que les magasins traditionnels voient chuter leurs ventes, et ce en particulier à Bruxelles, mais également ailleurs dans le pays.

« Au plus loin de Bruxelles, au plus limités les dégâts »

Une enquête réalisée par le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) auprès de 118 webshops et magasins omni-canal révèle que leur chiffre d’affaires depuis les attentats à Paris a augmenté de près d’un cinquième (17% pour être précis).


Le SNI a mené une enquête similaire auprès de 223 magasins traditionnels dans tout le pays. Comme attendu, le commerce bruxellois est le plus lourdement touché, avec une baisse du chiffre d’affaires de 35 à 40%. Mais visiblement la peur s’est également installée dans le reste de la Belgique. Dans de grandes villes comme Gand et Anvers, le chiffre d’affaires a baissé respectivement de 11% et 17%. Le chiffre d’affaires est resté stable uniquement au Limbourg et en Flandre Occidentale. « Plus on s’éloigne de Bruxelles, plus les pertes sont limitées », précise Christine Mattheeuws, présidente du SNI.


« Une période comme celle-ci, aussi désagréable soit-elle, constitue une fois de plus un argument pour inciter les petits commerces à se digitaliser », estime Mattheeuws. En attendant les commerçants ne baissent pas les bras : « Certains commerçants ingénieux organisent des tournées afin de livrer leurs clients à domicile ou élargissent leurs tournées existantes. C’est bien vu. »


Un weekend de ‘menace terroriste niveau 4’ coûte 2.750 euros aux commerçants

Entretemps l’organisation des entrepreneurs indépendants Unizo – qui hier encore appelait la population à venir à Bruxelles pour faire du shopping ou aller au restaurant – tente de chiffrer les pertes subies par les commerces et l’horeca à Bruxelles. Près d’un établissement sur cinq a fermé ses portes et les dégâts économiques durant les trois premiers jours de ‘menace terroriste niveau 4’ s’élèvent en moyenne à 2.750 euros par magasin. Les 19 communes de la Région bruxelloise compte 6.879 établissements horeca et 10.345 magasins.


Quant à savoir combien l’élévation de l’alerte terroriste aura coûté à l’ensemble de l’économie, il est encore trop tôt pour le dire, mais le ministre de l’Economie Kris Peeters (CD&V) a d’ores et déjà chargé le SPF Economie d’évaluer les dégâts.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Google conteste l’amende record infligée par l’UE

12/09/2017

Alors que Google semblait prêt à procéder aux adaptations nécessaires afin de conformer son service Google Shopping à la législation européenne, le géant américain a finalement décidé de déposer un recours contre l’amende record infligée par l’UE.

Vivez l’avenir du retail au ‘Paris Retail Week’

12/09/2017

(Publireportage) Venez découvrir les nouvelles tendances du retail au Paris Retail Week du 19 au 21 septembre. Un salon professionnel, un événement de réseautage et surtout une plate-forme de connaissances avec plus de 200 conférences en accès libre.

Back to top