La rue Neuve à Bruxelles doit se transformer en «véritable quartier commerçant» | RetailDetail

La rue Neuve à Bruxelles doit se transformer en «véritable quartier commerçant»

La rue Neuve à Bruxelles doit se transformer en «véritable quartier commerçant»

La rue Neuve à Bruxelles doit devenir l’axe principal d’un quartier commerçant attrayant pour redynamiser  cette zone de la ville. En impliquant aussi les rues environnantes, les commerçants et les habitants dans  ce projet, la ville de Bruxelles souhaite faire vivre le quartier de jour comme de nuit … et du même coup lancer une contre-offensive face à l’arrivée des méga centres commerciaux prévus  aux abords de Bruxelles.

Master plan

La rue Neuve à Bruxelles doit être plus qu’une seule rue commerçante, qui après les heures d’ouverture est complètement désertée, déclarait les échevins bruxellois Marion Lemesre et Geoffroy Coomans (MR) lors d’une conférence de presse où ils ont annoncé leur nouveau projet urbanistique.


Alors que  la rue Neuve à elle seule voit passer en moyenne 43.000 piétons par jour, la ville souhaite également rendre les rues latérales plus attrayantes. « Les magasins aux alentours doivent être complémentaires et d’un autre type, de façon à ce qu’il y ait du mouvement à toute heure de la journée. Les gens doivent avoir envie de se rendre dans le nouveau quartier commerçant même après les heures d’ouverture des magasins », explique l’échevine bruxelloise des Affaires économiques Marion Lemesre.


Le dernier réaménagement de la rue Neuve date de la fin des années 1990. La précédente majorité de Bruxelles-Capitale avait également un projet (notamment le recouvrement complet de l’artère commerçante), mais avec l’arrivée prochaine des méga centres commerciaux Uplace Machelen, Just Under the Sky et Neo, la ville passe à la vitesse supérieure.


Maastricht et Anvers comme exemple

Le master plan a été confié à BUUR (bureau pour urbanisme) et LATZ+Partner (architectes paysagistes), qui s’inspireront du centre-ville de Maastricht et du Meir à Anvers. « La ville d’Anvers a bien réagi face à l’arrivée du Wijnegem Shopping Center », estime Jens Aerts de BUUR. « On y trouve non seulement des magasins, mais également d’autres fonctions qu’on ne trouve pas toujours dans un centre commercial. »


La rue Neuve ne doit surtout pas essayer copier les centres commerciaux, mais doit au contraire souligner l’aspect particulier du ‘shopping urbain’. C’est pourquoi le master plan entend transformer cette zone en un quartier commerçant varié, avec des commerces complémentaires dans les rues latérales. En prévoyant des logements au-dessus des magasins, la quartier devrait revivre même après les heures d’ouverture.


Un budget de 3,5 millions d’euros

La rue Neuve en soi ne subira pas de grands changements, si ce n’est le revêtement de sol et l’éclairage. « La rue Neuve est trop étroite et ne permet donc pas de grandes transformations. Mais la rue aux Choux par exemple pourrait très bien être aménagée en lieu de rencontre et de repos avec des bancs, des arbres et une fontaine, avec en prime une vue magnifique sur l’église Notre-Dame du Finistère. Ainsi la quartier pourrait revêtir une fonction autre que celle du shopping », expliquent les échevins.


Une verdurisation du quartier est également envisagée, avec des arbres dans les rues latérales et des décorations végétales sur certaines façades. Geoffroy Coomans, échevin de l’Urbanisme : « Il y a de très belles façades dans la rue Neuve, mais pour les façades que le sont moins (comme celle de l’Inno par exemple) nous voulons en concertation avec les propriétaires les revoir et si possible les rendre plus verdoyantes ».


Selon les estimations des échevins bruxellois, le réaménagement de la rue Neuve nécessiterait 3,5 millions d’euros. Le master plan est prévu fin février 2014 et les travaux devrait débuter au cours de l’année 2015.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Huit pistes à retenir du Trade & Shopper Marketing Congress

14/06/2018

Que de réactions enthousiastes à l’issue du Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co ! Orateurs et participants y ont partagé leurs visions avec entrain. Qu’avons-nous retenu ?

Ludo Bijvoet est le nouveau directeur de Blokker

14/06/2018

Le management de Blokker est à nouveau complet: Ludo Bijvoet – actuel CEO de Xenos – prendra les commandes de l’enseigne en difficulté à partir du 1er juillet, tandis que Frank Cocx a été nommé directeur financier. Linda Keijzer dirigera Xenos.

Karstadt réinvente le concept du grand magasin à Berlin-Tegel

12/06/2018

Pour la première fois en trente ans Karstadt ouvre un nouveau grand magasin à Berlin, à l’aéroport de Berlin-Tegel plus précisément. Celui-ci sera un exemple de nouveauté, avec une offre unique entièrement adaptée aux besoins locaux.

Opinion : La blockchain augure la fin des plateformes

11/06/2018

La blockchain renferme des solutions particulièrement intéressantes pour le commerce. Présentant un outil pour le distributeur, elle risque aussi de le conduire à la disparition.

Déjà 7,4 millions d’acheteurs en ligne en Belgique

08/06/2018

Au premier trimestre de cette année les Belges ont dépensé au total 2,73 milliards d’euros en ligne. Quelque 7,4 millions de personnes ont effectué 23 millions d’achats en ligne, ce qui représente à nouveau une forte croissance.

Des milliers de jobs menacés chez House of Fraser et Poundworld

07/06/2018

Un nouveau bain de sang social menace le retail britannique. La chaîne de grands magasins House of Fraser ferme 31 magasins et supprime plus de 6.000 jobs. Le discounter Poundworld risque de faire faillite s’il ne trouve pas d’urgence un repreneur.