La société mère de Pabo réalise un bénéfice pour la 1ère fois depuis des années

La société mère de Pabo réalise un bénéfice pour la 1ère fois depuis des années

Pour la première fois depuis 2008, la société allemande Beate Uhse spécialisée dans le secteur de l'érotisme, a réalisé un bénéfice avant impôts. Pour ce faire, l’entreprise a été obligée de couper de manière drastique dans des postes déficitaires et d’investir davantage dans la vente en ligne.

« Prêt pour l’expansion »

Le bénéfice avant impôts de Beate Uhse, qui chez nous opère sous l'enseigne Pabo, s’élève à 1,3 million d’euros, alors que l’année auparavant, le groupe enregistrait  une perte de 0,4 million d’euros. Le chiffre d’affaires a légèrement diminué et est passé de 144,3 millions d’euros à 142 millions d’euros.


« Nous sommes satisfaits de l’année 2013 et à nouveau prêts pour le développement de nos canaux. Le succès des mesures prises est clairement perceptible dans la croissance économique que l’entreprise a connue l’année dernière », précise le CEO Serge van der Hooft.


La vente en ligne est le principal facteur de croissance de l’entreprise. Elle représente déjà 84 % de l'ensemble des commandes par correspondance. La vente en magasin est restée stable, même si cinq nouveaux magasins ont ouverts leurs portes.  Pour 2014, le planning prévoit dix nouveaux points de vente.


Pour 2014, Beate Ushe espère réaliser un chiffre d’affaires compris entre 145 et 150 millions d’euros. Pour ce faire, l’entreprise continuera à se concentrer sur les femmes, qui représentent à l’heure actuelle 80% de la clientèle. Pour augmenter encore ce pourcentage, une grande campagne publicitaire s’adressant spécifiquement aux femmes est diffusée à la télévision allemande durant le mois de mars et avril.

 

 

- Traduction: Laure Jacobs

Tags: