La ville de Bruxelles disposée à revoir la zone piétonne

La ville de Bruxelles disposée à revoir la zone piétonne

Depuis la conversion d’une partie du centre de Bruxelles en zone piétonne, certains commerces se plaignent d’un recul des ventes. L’évaluation du projet est prévue pour février, mais le bourgmestre n’exclut pas des micro-adaptations avant cette date.

« Le bourgmestre à l’écoute des commerçants »

Lors d’une réunion avec les propriétaires et les gérants de magasins du boulevard Adolphe Max, le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS), a promis de revoir avant décembre le plan de circulation local avec son collège échevinal. Son porte-parole précise qu’avant cela « des micro-adaptations sont possibles. Le bourgmestre a écouté les propriétaires et discutera de leurs plaintes avec l’échevine de la Mobilité Els Ampe (Open VLD) ».


Bien que l’avenue Adolphe Max ne fasse pas partie de la zone piétonne, la délimitation de cette zone au moyen de grilles et de bacs à fleurs rend plus difficile l’accès au boulevard Adolphe Max. Quelques commerçants font état d’une baisse de leur chiffre d’affaires de 30 à 50% et cette semaine une papeterie fermera définitivement ses portes.


Astreinte d’un demi-million d'euros

Précédemment des commerçants de la rue Dansaert,  de la rue des Chartreux, du Vismet et des rues avoisinantes, du quartier Saint-Jacques et de la rue du Midi avaient déjà tiré à la sonnette d’alarme : « Il faut intervenir d’urgence afin d’arrêter la chute libre du commerce dans le centre », soulignait Hugo Desmecht de l’herboristerie du même nom sur la place Sainte-Catherine. Lui aussi évoquait une forte baisse des ventes.


Début octobre l’Hôtel Métropole de la Place De Brouckère s’était même rendu au tribunal : « Avant l’instauration du projet, nos hôtes pouvaient accéder en voiture à trois entrées directes de l’hôtel », explique le propriétaire Charles-Henry Bervoets. Aujourd’hui nos clients doivent quitter leur voiture avec leurs bagages à 50 mètres de l’entrée. C’est inadmissible pour un hôtel cinq étoiles. » Le juge a donné raison au propriétaire et a infligé une astreinte d’un demi-million d’euros à la ville, si celle-ci ne trouvait pas rapidement une solution.

 

« La ville doit fournir davantage d’efforts afin de proposer des solutions sur mesure pour des cas individuels », estime Anton Van Assche de l’organisation des entrepreneurs Unizo. « Certains commerçants sont au bord du gouffre, la ville doit donc agir d’urgence. » L’Unizo appelle également la région à mettre en place rapidement un système de guidage de parking.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


GS1 Belgilux annonce le lancement de la plus grande base de données produit du monde

16/01/2018

(publireportage) GS1 Belgium & Luxembourg lance le CLOUD, la plus grande base de données produit du monde. Comment y introduire vos produits et que pouvez-vous en faire ? Assistez le 8 février à notre FORUM 2018 à Bruxelles pour en savoir plus.

Hema s’implante au Moyen-Orient

15/01/2018

Pour la première fois de son histoire, Hema s’aventure hors des frontières européennes en ouvrant trois magasins à Dubaï cette année.  La chaîne néerlandaise envisage l’ouverture de nombreux magasins au Moyen-Orient ces cinq prochaines années.

Metro Group satisfait du premier trimestre

15/01/2018

L’entreprise allemande Metro Group est satisfaite des résultats du premier trimestre.  Le chiffre d’affaires après effets de change n’a progressé que de 0,2%, mais les ventes ont augmenté de 0,8% sur base comparable.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Le nombre de marchands ambulants repart à la hausse

11/01/2018

Le nombre de marchands ambulants a augmenté de 3,8% en cinq ans de temps, c’est ce qui ressort d’une analyse réalisée par le SNI sur base de chiffres du SPF Economie.  Fin 2016, 7.798 marchands ambulants étaient actifs dans notre pays.

Les prédictions d’experts en retail pour 2018

11/01/2018

Quels ont été les événements, tendances ou développements les plus marquants dans le retail en 2017 et quelles évolutions se poursuivront en 2018 ? Y a-t-il lieu d’être optimiste ? RetailDetail a interrogé 5 experts en retail. Voici leurs prédictions.

Back to top