La ville de Bruxelles disposée à revoir la zone piétonne | RetailDetail

La ville de Bruxelles disposée à revoir la zone piétonne

La ville de Bruxelles disposée à revoir la zone piétonne

Depuis la conversion d’une partie du centre de Bruxelles en zone piétonne, certains commerces se plaignent d’un recul des ventes. L’évaluation du projet est prévue pour février, mais le bourgmestre n’exclut pas des micro-adaptations avant cette date.

« Le bourgmestre à l’écoute des commerçants »

Lors d’une réunion avec les propriétaires et les gérants de magasins du boulevard Adolphe Max, le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS), a promis de revoir avant décembre le plan de circulation local avec son collège échevinal. Son porte-parole précise qu’avant cela « des micro-adaptations sont possibles. Le bourgmestre a écouté les propriétaires et discutera de leurs plaintes avec l’échevine de la Mobilité Els Ampe (Open VLD) ».


Bien que l’avenue Adolphe Max ne fasse pas partie de la zone piétonne, la délimitation de cette zone au moyen de grilles et de bacs à fleurs rend plus difficile l’accès au boulevard Adolphe Max. Quelques commerçants font état d’une baisse de leur chiffre d’affaires de 30 à 50% et cette semaine une papeterie fermera définitivement ses portes.


Astreinte d’un demi-million d'euros

Précédemment des commerçants de la rue Dansaert,  de la rue des Chartreux, du Vismet et des rues avoisinantes, du quartier Saint-Jacques et de la rue du Midi avaient déjà tiré à la sonnette d’alarme : « Il faut intervenir d’urgence afin d’arrêter la chute libre du commerce dans le centre », soulignait Hugo Desmecht de l’herboristerie du même nom sur la place Sainte-Catherine. Lui aussi évoquait une forte baisse des ventes.


Début octobre l’Hôtel Métropole de la Place De Brouckère s’était même rendu au tribunal : « Avant l’instauration du projet, nos hôtes pouvaient accéder en voiture à trois entrées directes de l’hôtel », explique le propriétaire Charles-Henry Bervoets. Aujourd’hui nos clients doivent quitter leur voiture avec leurs bagages à 50 mètres de l’entrée. C’est inadmissible pour un hôtel cinq étoiles. » Le juge a donné raison au propriétaire et a infligé une astreinte d’un demi-million d’euros à la ville, si celle-ci ne trouvait pas rapidement une solution.

 

« La ville doit fournir davantage d’efforts afin de proposer des solutions sur mesure pour des cas individuels », estime Anton Van Assche de l’organisation des entrepreneurs Unizo. « Certains commerçants sont au bord du gouffre, la ville doit donc agir d’urgence. » L’Unizo appelle également la région à mettre en place rapidement un système de guidage de parking.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’ex-patron de Delhaize Denis Knoops devient actionnaire principal de 1PopUpStore

24/05/2018

Après Delhaize, la vie continue. Denis Knoops, qui l’an dernier a dû céder sa place de CEO chez Delhaize Belgique, est devenu actionnaire principal de 1PopUpStore, l’entreprise derrière Chronostock, le spécialiste des magasins éphémères.

Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.

Marks & Spencer sort son couteau : 100 magasins doivent fermer

22/05/2018

Le retailer britannique envisage une restructuration radicale.  Au cours des quatre prochaines années, ce ne sont pas 60 mais 100 magasins britanniques qui devront fermer leurs portes.  « Indispensable pour assurer l’avenir », semble-t-il.