Le bénéfice de Metro Group réduit de trois quarts | RetailDetail

Le bénéfice de Metro Group réduit de trois quarts

Le bénéfice de Metro Group réduit de trois quarts

Au cours de la 1ère moitié de son exercice 2014/2015 le groupe allemand Metro a réalisé un bénéfice net de 62 millions d’euros, soit trois quarts en moins par rapport aux 242 millions d’euros réalisés à la même période un an plus tôt.

Chiffre d’affaires en léger recul

Entre début octobre 2014 et fin mars 2015 Metro, le groupe chapeautant Makro, Media Markt, Real, Galeria Kaufhof et Saturn, a réalisé un chiffre d’affaires de 32,677 milliards d’euros (-1,1%). Ce recul est à mettre sur le compte de Europe de l’Est, où les ventes ont chuté de 11,9% à 6,852 milliards d’euros, suite à la réduction du réseau  de l’enseigne Real. Les résultats ont également été affectés par les fluctuations des taux de change en Russie et en Ukraine.


Par contre en Allemagne et dans le reste de l’Europe de l’Ouest les ventes ont augmenté respectivement de 0,9% et 1% à  13,623 milliards d’euros et 9,953 milliards d’euros.  L’Asie et l’Afrique ont généré un chiffre d’affaires de 2,248 milliards d’euros. Sur base comparable le chiffre d’affaires de Metro au premier semestre a progressé de 2,2%.


Au niveau des enseignes, Media Markt et Saturn sont en croissance de 4,8%, grâce au chiffre d’affaires online en hausse de 25% au premier semestre. Les ventes en ligne génèrent déjà 0,9 milliard d’euros, soit 8% du chiffre d’affaires total. Les autres enseignes ont vu régresser leurs ventes en euros : -1,0% pour Galeria Kaufhof, -3,1% pour Metro et Makro et -9,9% pour Real.


Le bénéfice net s’effrite

Tout ceci a résulté en une baisse du bénéfice issu des activités quotidiennes, passant de 814 à 418 millions d’euros. Le bénéfice net a même chuté de 242 à 62 millions d’euros, suite à une dévaluation d’environ 450 millions d’euros de son portefeuille Real.


Pour l’ensemble de l’exercice 2014/2015 le groupe, avec ses 2200 magasins dans 30 pays, table sur une légère hausse du chiffre d’affaires et ce malgré un contexte difficile.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt Group franchit une nouvelle étape sur le marché de l’occasion

20/04/2018

 

Avec sa plate-forme en ligne NewStory, Colruyt poursuit sa conquête du marché d’articles pour bébés de seconde main.  La nouvelle plate-forme se base sur l’ancien Dreambaby Tweedehands, un webshop avec deux points de collecte et de retrait axé sur les articles pour bébés d’occasion.

The Future Of Shopping remporte le prix de Managementboek van het Jaar

20/04/2018

RetailDetail est fier d’annoncer que le prix de Managementboek van het Jaar 2018 a été attribué au livre The Future of Shopping : Waar iedereen retailer is de Pauline Neerman et Jorg Snoeck.

Le cap des 100 millions d’abonnés Amazon Prime a été franchi

19/04/2018

Amazon, le géant du e-commerce, a franchi le cap des 100 millions d’abonnés Prime.  Et ce n’est là qu’un des nombreux jalons que le PDG Jeff Bezos mentionne dans sa lettre annuelle adressée aux actionnaires.

Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants

19/04/2018

35 entreprises, dont Colruyt, Carrefour et Ikea, appellent l’Europe à obliger les constructeurs de poids lourds à réduire leurs émissions de CO2 d’un quart d’ici 2025.  « Totalement irréaliste », réagit le porte-parole des constructeurs.

JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour

17/04/2018

JD.com envisage l’ouverture de pas moins de 1000 supermarchés par jour en Chine. Avec cet objectif impressionnant, le numéro deux du e-commerce chinois confirme son ambition de conquérir aussi le marché offline.

Hans Anders franchit le cap des 200 millions d'euros de CA

12/04/2018

 En 2017 la chaîne d'optique néerlandaise Hans Anders a vu son chiffre d'affaires progresser de 6% à 203,7 millions d'euros. Parallèlement le lunetier annonce son retrait du marché français.