Le Belge reste le champion des bons de réduction | RetailDetail

Le Belge reste le champion des bons de réduction

Le Belge reste le champion des bons de réduction

En 2014 les Belges ont échangé 85 millions de bons de réduction aux caisses. Ainsi les clients ont économisé en moyenne 1 euro par bon pour les produits alimentaires et 1,20 euro pour le non-food, soit une ‘épargne’ d’environ 100 millions d’euros.

6,4 bons de réduction par Belge

L’an dernier chaque Belge a échangé en moyenne 6,4 bons de réduction ou coupons en magasin. C’est ce que révèle une étude de HighCo Data Benelux, l’entreprise chargée de gérer les flux financiers et les analyses marketing des bons de réduction. Depuis 2010 les Belges ont utilisé 600 millions de bons de réduction, ce qui leur a permis d’épargner 720 millions d’euros. Les années précédentes la Belgique occupait déjà le haut du classement des coupons.

 

« Ces dernières années ces chiffres sont restés stables », explique Willem Stox, directeur financier de HighCo Data dans le journal Het Nieuwsblad. « Ainsi les Belges demeurent les découpeurs de coupons les plus actifs, juste devant les Français, avec 5,6 bons par personne. »

 

Les e-coupons gagnent du terrain

Trois-quarts de ces bons de réduction proviennent des magasins :  sur l’emballage du produit ou via une action dans les rayons. Les brochures publicitaires arrivent en deuxième position, alors que les coupons électroniques gagnent du terrain : « Il s’agit de bons proposés sur le site web d’une marque, qui le client imprime et présente ensuite à la caisse », indique Stox. Aujourd’hui il est déjà question  d’un million de coupons imprimés. Par ailleurs 100.000 bons de réduction ont été encaissés via des applications spéciales sur smartphone. Ainsi l’utilisation de coupons électroniques a progressé de 30% en un an.


Les Belges sont également de fervents adeptes des actions « cash-back », qui permettent de récupérer un montant défini après un achat.  Grâce à ce type d’actions les Belges ont épargné 70 millions d’euros depuis 2010. Près de 11 millions de participations à ces opérations promotionnelles ont été comptabilisées.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.