Le Belge reste le champion des bons de réduction

Le Belge reste le champion des bons de réduction

En 2014 les Belges ont échangé 85 millions de bons de réduction aux caisses. Ainsi les clients ont économisé en moyenne 1 euro par bon pour les produits alimentaires et 1,20 euro pour le non-food, soit une ‘épargne’ d’environ 100 millions d’euros.

6,4 bons de réduction par Belge

L’an dernier chaque Belge a échangé en moyenne 6,4 bons de réduction ou coupons en magasin. C’est ce que révèle une étude de HighCo Data Benelux, l’entreprise chargée de gérer les flux financiers et les analyses marketing des bons de réduction. Depuis 2010 les Belges ont utilisé 600 millions de bons de réduction, ce qui leur a permis d’épargner 720 millions d’euros. Les années précédentes la Belgique occupait déjà le haut du classement des coupons.

 

« Ces dernières années ces chiffres sont restés stables », explique Willem Stox, directeur financier de HighCo Data dans le journal Het Nieuwsblad. « Ainsi les Belges demeurent les découpeurs de coupons les plus actifs, juste devant les Français, avec 5,6 bons par personne. »

 

Les e-coupons gagnent du terrain

Trois-quarts de ces bons de réduction proviennent des magasins :  sur l’emballage du produit ou via une action dans les rayons. Les brochures publicitaires arrivent en deuxième position, alors que les coupons électroniques gagnent du terrain : « Il s’agit de bons proposés sur le site web d’une marque, qui le client imprime et présente ensuite à la caisse », indique Stox. Aujourd’hui il est déjà question  d’un million de coupons imprimés. Par ailleurs 100.000 bons de réduction ont été encaissés via des applications spéciales sur smartphone. Ainsi l’utilisation de coupons électroniques a progressé de 30% en un an.


Les Belges sont également de fervents adeptes des actions « cash-back », qui permettent de récupérer un montant défini après un achat.  Grâce à ce type d’actions les Belges ont épargné 70 millions d’euros depuis 2010. Près de 11 millions de participations à ces opérations promotionnelles ont été comptabilisées.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top