Le CEO de Swatch annonce une croissance plus faible

Le CEO de Swatch annonce une croissance plus faible

Le groupe d’horlogerie suisse Swatch annonce qu’il n’atteindra probablement pas cette année la croissance à deux chiffres escomptée et ce principalement en raison des effets de change défavorables.

« La croissance à deux chiffres est une illusion »

Comme l’indique le CEO Nick Hayek dans une interview accordée à Business of Fashion, le groupe pourrait perdre un montant compris entre 350 millions de francs suisses (287 millions d’euros) et 500 millions de francs suisses (411 millions d’euros) suite aux fluctuations de change.  Au mois de janvier le CEO s’attendait encore à ce que la marque réalise une croissance à deux chiffres.


En revanche aujourd’hui  Hayek affirme que « c'est une illusion de penser pouvoir atteindre une croissance à deux chiffres  dans le contexte monétaire actuel. Si cette situation persiste, toute l'industrie horlogère suisse peut faire une croix sur des taux à deux chiffres. »  Il estime que le secteur en 2014 connaîtra une croissance comprise entre 5 et 10%, « mais probablement plus proche de 5% ».


En 2013 le chiffre d’affaires brut de Swatch a progressé de 8,3%, la plus faible croissance en quatre an. Au cours du deuxième semestre 2013 l’entreprise a perdu 100 millions de francs suisses (82 millions d’euros) suite aux effets de change défavorables.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: