Le chiffre d’affaires d’Unilever souffre des effets de change

Le chiffre d’affaires d’Unilever souffre des effets de change

Au cours du premier trimestre 2014 le chiffre d’affaires d’Unilever a subi une forte baisse suite aux effets de change défavorables. En revanche la croissance sous-jacente du chiffre d’affaires a dépassé les attentes.

Croissance sous-jacente meilleure que prévu

Durant le premier trimestre de cette année le chiffre d’affaires d’Unilever a régressé de 6,3% à 11,4 milliards d’euros. Une baisse attribuable en grande partie à un impact négatif des effets de change de 8,9%. La croissance sous-jacente (hors effets de change et acquisitions) quant à elle s’élève à 3,6% ; un résultat qui dépasse les attentes des analystes qui tablaient sur 3,3%.


Sur les marchés émergents le chiffre d’affaires sous-jacent a progressé de 6,6%, un très net ralentissement par rapport à la croissance de 8,4% enregistrée au quatrième trimestre 2013. « Pour l’instant les marchés émergents traversent une période de croissance ralentie et de volatilité économique, mais notre stratégie reste inchangée. Nous continuons d’investir dans nos marques, afin qu’elles puissent tirer profit des possibilités qu’offrent la croissance de la population et la hausse des revenus », déclare le CEO Paul Polman.


Dernièrement Unilever a vendu la marque BiFi et examine à présent la cession d’autres marques, notamment le segment de sauces pour pâtes en Amérique du Nord, ainsi que SlimFast. Unilever a racheté SlimFast en 2000 pour 1,75 milliard d’euros, mais depuis les ventes de ce produit de régime ont sérieusement chuté aux Etats-Unis.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Chiffre d’affaires record pour Henkel

10/08/2017

Au 2ème trimestre le CA de Henkel a atteint un niveau record de près de 5,1 milliards d’euros, grâce à la reprise du groupe de produits de lessive Sun. Pour la première fois de son histoire le CA semestriel de Henkel dépasse les 10 milliards d’euros.

Pourquoi les retailers doivent-ils prendre les réseaux sociaux au sérieux ?

08/08/2017

Le ‘content marketing’ est bien plus qu’une expression à la mode : les retailers, eux aussi, peuvent tirer profit de la puissance des histoires. C’est ce qu’a démontré Snackbytes, notamment par une campagne conçue pour l’enseigne de chaussures Torfs.

Lion Capital cherche à nouveau à céder Hema

08/08/2017

Le fonds d’investissement Lion Capital, propriétaire de Hema, a mandaté la banque Credit Suisse afin d’examiner les ‘options stratégiques’ pour l'enseigne, ce qui signifie donc qu’il recherche un repreneur potentiel pour la chaîne néerlandaise.

Back to top