Le chiffre d’affaires de Macintosh Retail Group progresse de 5%

Le chiffre d’affaires de Macintosh Retail Group progresse de 5%

Au cours du 3ème trimestre le néerlandais Macintosh Retail Group a vu son chiffre d’affaires global augmenter de 5% par rapport à l’an dernier, passant de 213,3 millions d’euros à 223,7 millions d’euros.

« Accroître la part de marché en priorité »

Dans la division Fashion le chiffre d’affaires progresse de 4,3% à 158,1 millions d’euros. Quant au segment Living (qui ne comprend plus que les revenus de Kwantum) le chiffre d’affaires est en hausse de 12,1% et atteint 44,2 millions d’euros. Sur le chiffre d’affaires global, 12,6 millions d’euros ont été générés online, soit une croissance de 26,1% par rapport à l’année précédente.


« Au 3ème trimestre la croissance du chiffre d’affaires et l’augmentation de notre part de marché dans le segment Fashion étaient nos priorités absolues. Nous avons atteint cet objectif grâce à un assortiment plus attrayant, une plus grande disponibilité au niveau du stock, un positionnement plus claire de nos formules et davantage d’efforts dans le domaine du marketing. Cette stratégie s’est avérée payante surtout pour la division Fashion Pays-Bas qui a connu une forte croissance de son chiffre d’affaires et de sa part de marché online et offline, malgré l’été indien au mois de septembre », explique le CEO Kurt Staelens.


Pertes suite au temps chaud

Avec une perte de 3,2 millions d’euros, l’EBIT opérationnel est légèrement inférieur à celui de l’année précédente. Un résultat qui s’explique en grande partie par la perte de 1,5 million d’euros accusée par le segment Fashion suite au beau temps du mois de septembre.


Par ailleurs Macintosh Retail Group poursuit ses efforts en vue d’améliorer son réseau de magasins. Ainsi le groupe a fermé sept magasins au cours du 3ème trimestre et fermera encore 24 filiales de Scapino en Belgique le 3 novembre. En revanche le groupe lance également quelques nouveaux concepts.


Le CFO quitte l’entreprise

Macintosh Retail Group annonce également le départ du Theo Strijbos, qui abandonnera sa fonction de CFO le 1er novembre 2014. Il quittera définitivement l’entreprise le 1er mai 2015. Jeroen Seyger a été désigné comme CFO ad interim.


Strijbos était membre du conseil d’administration de Macintosh depuis mai 2007 et était chargé en tant que CFO du refinancement du groupe. Sa mission étant quasiment accomplie, il quitte le navire.


« Le Conseil des Commissaires a su apprécier le travail et le dévouement de Theo Strijbos durant ces 7,5 années. Sa carrière chez Macintosh s’achève après une deuxième période de 4 ans, conformément aux délais stipulés dans le corporate governance code. Le Conseil des Commissaires souhaite bonne chance à Theo Strijbos dans ses futurs défis », a déclaré Henk van Dalen, président du conseil.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Shoptalk Europe : dernière chance de réduction pour réservation anticipée

21/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

Costco Wholesale dévoile d’ambitieux projets en France

21/09/2017

Trois mois après l’ouverture réussie de son premier point de vente français, l’enseigne américaine ‘member only’ Costco Wholesale annonce un deuxième magasin. A terme Costco vise au moins huit magasins dans l’Hexagone.

Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Back to top