Le concept ‘Wasbar’ de Gand, vainqueur du concours Topstarter à la VRT

Le concept ‘Wasbar’ de Gand,  vainqueur du concours Topstarter à la VRT

Dries Henau et Yuri Vandenbogaerde, initiateurs du concept ’ Wasbar’ (un bar-wasserette), ont remporté la finale du programme télévisé ‘Topstarter’. Le duo gantois s’est vu remettre un chèque de 25.000 euros, qu’ils investiront en partie pour embaucher un nouveau collaborateur à temps plein. Ceci leur permettra de se consacrer davantage au peaufinage de leur concept, à  l’ouverture de nouveaux établissements et à la recherche de franchisés.

Un bar-wasserette

Le programme ‘Topstarter’ avait pour but de découvrir le meilleur entrepreneur débutant de Flandre. Durant six mois, le jury composé de trois CEO (Inge Geerdens de l’entreprise technologique CV Warehouse, Jan Kriekels des radiateurs Jaga et Wouter Torfs des Chaussures Torfs) a suivi une série d’entrepreneurs de choix lors de la phase de lancement de leur nouvelle entreprise.


Le Wasbar est ressorti vainqueur de ce concours, grâce à son concept inventif combinant une wasserette, un café et un salon de coiffure.  Pendant que les machines à lessiver tournent, le client peut tranquillement boire une tasse de café ou une bière avec ses amis ou alors se faire couper les cheveux. Pour l’instant toutefois ce salon de coiffure a été remplacé par un pop-up store de mode scandinave : « Nous recherchons activement un coiffeur qui veuille venir s’installer ici en tant qu’indépendant », précise Henau.


Les deux initiateurs disent avoir cru au succès du projet dès sa conception, car « nous  savions que nous avions un groupe-cible, certainement à Gand : des jeunes, qui vivent souvent à l’étroit, qui souhaitent être indépendants et ne veulent plus avouer qu’à trente ans ils apportent encore leur linge à leur maman, mais qui en même temps n’ont pas envie de perdre leur temps dans une wasserette peu accueillante. »


Un partenariat gagnant-gagnant

Selon Henau et Vandenbogaerde, le principal défi dans cette aventure fut d’obtenir le capital de départ nécessaire : « A notre époque, les banques ne vous attendent pas les bras ouverts. »


La solution pour diminuer les coûts de départ était de trouver des partenaires. « Electrolux nous a fourni une douzaine de lave-linges et de sèche-linges et Ecover nous livre les produits lessiviels. Pour eux c’est une forme de publicité, car nous sommes en quelque sorte un showroom pour leurs marques. De notre côté ce partenariat nous a permis d’éviter ces coûts. Donc tout le monde y gagne. »


Maintenant Anvers, ensuite Louvain

Les deux lauréats ne comptent pas s’en tenir uniquement au Wasbar de Gand : « Au mois de juin nous ouvrirons un deuxième Wasbar à Anvers.  D’ici la fin de l’année nous avons l’intention d’en ouvrir un troisième à Louvain. » Non par hasard, des villes où habitent de nombreux étudiants, qui  s’y attardent même après la fin de leurs études.


Mais l’ambition ultime serait de déployer un véritable réseau de franchise : « Nous négocions avec le leader mondial des entreprises en franchise en vue de lancer notre concept à l’étranger », explique le duo.


Inspiration venant d’Allemagne

Bien que très originale, l’idée n’est pas tout à fait nouvelle : le Wasbar se serait inspiré du concept Wash & Coffee, une initiative similaire du fabricant d‘appareils ménagers Bosch et du fabricant de produits lessiviels Persil. Le premier établissement Wash & Coffee a ouvert ses portes en avril 2010 à Munich et depuis le mois de septembre 2011 Amsterdam a également sa wasserette branchée.


Il ne suffit donc pas d’être le plus original pour être élu ‘meilleur entrepreneur débutant’, car  une bonne copie vaut parfois mieux qu’une mauvaise invention …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

L’Europe met un terme au géoblocage

22/11/2017

Des négociateurs du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne sont parvenus à un accord concernant l’interdiction du géoblocage par les webshops ; pratique qui consiste à exclure les internautes de l’étranger.

Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique et Qrf Webshop Awards : la tension monte !

16/11/2017

Le 23 novembre prochain approche ! Ce soir-là seront remis les titres de ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique’ et ‘Qrf Webshop Awards’ au cours de la soirée organisée par RetailDetail. 

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

16/11/2017

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

L’avenue des Champs-Elysées détrônée en tant que rue commerçante la plus chère d’Europe

15/11/2017

Cette année l’avenue des Champs-Elysées à Paris se voit devancer par des  rues à Londres et Milan dans le classement de Cushman & Wakefield des rues commerçantes les plus chères d’Europe. En Belgique le Meir à Anvers arrive en tête.

Back to top