Le concept ‘Wasbar’ de Gand, vainqueur du concours Topstarter à la VRT

Le concept ‘Wasbar’ de Gand,  vainqueur du concours Topstarter à la VRT

Dries Henau et Yuri Vandenbogaerde, initiateurs du concept ’ Wasbar’ (un bar-wasserette), ont remporté la finale du programme télévisé ‘Topstarter’. Le duo gantois s’est vu remettre un chèque de 25.000 euros, qu’ils investiront en partie pour embaucher un nouveau collaborateur à temps plein. Ceci leur permettra de se consacrer davantage au peaufinage de leur concept, à  l’ouverture de nouveaux établissements et à la recherche de franchisés.

Un bar-wasserette

Le programme ‘Topstarter’ avait pour but de découvrir le meilleur entrepreneur débutant de Flandre. Durant six mois, le jury composé de trois CEO (Inge Geerdens de l’entreprise technologique CV Warehouse, Jan Kriekels des radiateurs Jaga et Wouter Torfs des Chaussures Torfs) a suivi une série d’entrepreneurs de choix lors de la phase de lancement de leur nouvelle entreprise.


Le Wasbar est ressorti vainqueur de ce concours, grâce à son concept inventif combinant une wasserette, un café et un salon de coiffure.  Pendant que les machines à lessiver tournent, le client peut tranquillement boire une tasse de café ou une bière avec ses amis ou alors se faire couper les cheveux. Pour l’instant toutefois ce salon de coiffure a été remplacé par un pop-up store de mode scandinave : « Nous recherchons activement un coiffeur qui veuille venir s’installer ici en tant qu’indépendant », précise Henau.


Les deux initiateurs disent avoir cru au succès du projet dès sa conception, car « nous  savions que nous avions un groupe-cible, certainement à Gand : des jeunes, qui vivent souvent à l’étroit, qui souhaitent être indépendants et ne veulent plus avouer qu’à trente ans ils apportent encore leur linge à leur maman, mais qui en même temps n’ont pas envie de perdre leur temps dans une wasserette peu accueillante. »


Un partenariat gagnant-gagnant

Selon Henau et Vandenbogaerde, le principal défi dans cette aventure fut d’obtenir le capital de départ nécessaire : « A notre époque, les banques ne vous attendent pas les bras ouverts. »


La solution pour diminuer les coûts de départ était de trouver des partenaires. « Electrolux nous a fourni une douzaine de lave-linges et de sèche-linges et Ecover nous livre les produits lessiviels. Pour eux c’est une forme de publicité, car nous sommes en quelque sorte un showroom pour leurs marques. De notre côté ce partenariat nous a permis d’éviter ces coûts. Donc tout le monde y gagne. »


Maintenant Anvers, ensuite Louvain

Les deux lauréats ne comptent pas s’en tenir uniquement au Wasbar de Gand : « Au mois de juin nous ouvrirons un deuxième Wasbar à Anvers.  D’ici la fin de l’année nous avons l’intention d’en ouvrir un troisième à Louvain. » Non par hasard, des villes où habitent de nombreux étudiants, qui  s’y attardent même après la fin de leurs études.


Mais l’ambition ultime serait de déployer un véritable réseau de franchise : « Nous négocions avec le leader mondial des entreprises en franchise en vue de lancer notre concept à l’étranger », explique le duo.


Inspiration venant d’Allemagne

Bien que très originale, l’idée n’est pas tout à fait nouvelle : le Wasbar se serait inspiré du concept Wash & Coffee, une initiative similaire du fabricant d‘appareils ménagers Bosch et du fabricant de produits lessiviels Persil. Le premier établissement Wash & Coffee a ouvert ses portes en avril 2010 à Munich et depuis le mois de septembre 2011 Amsterdam a également sa wasserette branchée.


Il ne suffit donc pas d’être le plus original pour être élu ‘meilleur entrepreneur débutant’, car  une bonne copie vaut parfois mieux qu’une mauvaise invention …

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Shoptalk Europe : dernière chance de réduction pour réservation anticipée

21/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

Costco Wholesale dévoile d’ambitieux projets en France

21/09/2017

Trois mois après l’ouverture réussie de son premier point de vente français, l’enseigne américaine ‘member only’ Costco Wholesale annonce un deuxième magasin. A terme Costco vise au moins huit magasins dans l’Hexagone.

Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Back to top