Le franchising en France réalise un CA dépassant les 50 milliards d’euros

Le franchising en France réalise un CA dépassant les 50 milliards d’euros

Le franchising est un business en plein boom : en France, où la formule a toujours connu un grand succès, le secteur réalise un chiffre d’affaires total de 50,7 milliards d’euros.

Un chiffre d’affaires plus élevé que dans l’e-commerce

Ces dix dernières années le secteur de la franchise en France a progressé de 21%, selon la dixième Enquête de la Franchise réalisée par la Fédération française de la franchise et la Banque Populaire. Avec un chiffre d’affaires de 50,7 milliards d’euros le secteur de la franchise fait mieux que l’e-commerce français dont le chiffre d’affaires, d’après la fédération sectorielle Fevad, se situera juste en deçà des 50 milliards d’euros.


En dix ans le secteur de la franchise a connu une forte croissance non seulement du nombre de formules, mais également du nombre de franchisés. Ainsi le nombre de réseaux de franchise a presque doublé (+98%), alors que le nombre de points de vente est passé de 36.773 à plus de 65.000, soit une augmentation de 77%.


Et selon l’enquête, cette croissance n’en restera pas là, car 93% des franchiseurs envisagent l’avenir avec optimisme. Pas moins de 4 franchiseurs sur 10 projettent l’ouverture d’au moins dix nouveaux points de vente dans les douze mois à venir. Par ailleurs ils sont 3 sur 10 à ambitionner des projets d’expansion hors France endéans les deux ans.


Le meilleur des deux mondes

Toutefois le secteur est bien conscient de la montée de l’e-commerce. Plus encore :  les formules de franchise misent pleinement sur l’intégration des points forts de l’e-commerce dans leur propre modèles d’affaires, afin de garantir ‘le meilleur des deux mondes’, comme en témoignent les chiffres suivants :


•    97%  utilisent la géolocalisation pour leurs points de vente
•    76% intègrent les médias sociaux dans leur stratégie de communication
•    43% adoptent une stratégie multicanal (+6% par rapport à 2012) : 91% via des webshops, 34% via des applications pour smartphones
•    87% utilisent des techniques ‘Web to Store’ pour attirer les consommateurs vers les magasins physiques.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gimv investit dans les articles pour animaux de compagnie

23/11/2017

La société d’investissement Gimv a pris une participation majoritaire dans AgroBiothers, un groupe français spécialisé dans la production et la distribution d’articles d’hygiène et de soins, ainsi que d’accessoires pour animaux de compagnie.

LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

L’Europe met un terme au géoblocage

22/11/2017

Des négociateurs du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne sont parvenus à un accord concernant l’interdiction du géoblocage par les webshops ; pratique qui consiste à exclure les internautes de l’étranger.

Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique et Qrf Webshop Awards : la tension monte !

16/11/2017

Le 23 novembre prochain approche ! Ce soir-là seront remis les titres de ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique’ et ‘Qrf Webshop Awards’ au cours de la soirée organisée par RetailDetail. 

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

16/11/2017

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

Back to top