Le géant de l’érotisme Beate Uhse croît grâce à Amazon | RetailDetail

Le géant de l’érotisme Beate Uhse croît grâce à Amazon

Le géant de l’érotisme Beate Uhse croît grâce à Amazon

Le groupe allemand Beahte Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, a vu son chiffre d’affaires wholesale augmenter de 16%, grâce à la collaboration avec Amazon, car sa propre nouvelle plate-forme online n’a pas obtenu les résultats escomptés.

Excellentes performances de la branche wholesale

En 2014 la maison-mère des chaînes retail Christine le Duc et Pabo a réalisé un chiffre d’affaires de 142,9 millions d’euros, contre 142 millions d’euros l’année auparavant. Le résultat d’exploitation a légèrement augmenté à 10,3 millions d’euros, alors que le bénéfice net a chuté de 3,68 à 2,54 millions d’euros en raison d’impôts plus élevés. Ainsi « le chiffre d’affaires et le bénéfice se situent dans la fourchette qu’avait prévue le conseil d’administration pour 2014 », indique le groupe.


Les activités wholesale affichent la plus forte croissance avec un chiffre d’affaires de 33,5 millions d’euros, soit une hausse de 16,4%. « Cette hausse provient des marchés existants en Europe », explique le CEO néerlandais Serge van der Hooft (photo). « Nous avons une bonne stratégie pour nos propres labels, dans lesquels nous avons énormément investi. A présent cela porte ses fruits. »


En Allemagne Beate Uhse approvisionnait Amazon depuis un certain temps déjà, mais l’an dernier cette collaboration a été étendue à l’Angleterre et à la France et cette année l’Italie et l’Espagne s’y ajouteront.


Les ventes via le propre webshop déçoivent

Cependant cette belle croissance a été presqu’entièrement anéantie par la baisse du chiffre d’affaires des magasins en propre – notamment suite à la fermeture du magasin et du musée à Berlin – et surtout par les faibles performances de la branche e-commerce.  


« Suite aux problèmes d’implémentation du la nouvelle plate-forme online, le chiffre d’affaires des boutiques en ligne s’est avéré décevant, alors que cette branche aurait dû croître fortement en 2014 », admet le CEO. « Nous avons lourdement investi dans notre plate-forme en ligne, mais à présent le système est au point et le temps de la récolte est venu. »


Fondé il y a 69 ans, Beate Uhse est actuellement le numéro un du marché de l’érotisme en Europe. Le groupe coté en bourse, compte 86 magasins, une branche e-commerce, une division wholesale et un département d’imprimés (catalogues). Beate Uhse est actif dans dix pays en Europe et propose une gamme d’environ 20.000 produits érotiques.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Huit pistes à retenir du Trade & Shopper Marketing Congress

14/06/2018

Que de réactions enthousiastes à l’issue du Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co ! Orateurs et participants y ont partagé leurs visions avec entrain. Qu’avons-nous retenu ?

Ludo Bijvoet est le nouveau directeur de Blokker

14/06/2018

Le management de Blokker est à nouveau complet: Ludo Bijvoet – actuel CEO de Xenos – prendra les commandes de l’enseigne en difficulté à partir du 1er juillet, tandis que Frank Cocx a été nommé directeur financier. Linda Keijzer dirigera Xenos.

Karstadt réinvente le concept du grand magasin à Berlin-Tegel

12/06/2018

Pour la première fois en trente ans Karstadt ouvre un nouveau grand magasin à Berlin, à l’aéroport de Berlin-Tegel plus précisément. Celui-ci sera un exemple de nouveauté, avec une offre unique entièrement adaptée aux besoins locaux.

Opinion : La blockchain augure la fin des plateformes

11/06/2018

La blockchain renferme des solutions particulièrement intéressantes pour le commerce. Présentant un outil pour le distributeur, elle risque aussi de le conduire à la disparition.

Déjà 7,4 millions d’acheteurs en ligne en Belgique

08/06/2018

Au premier trimestre de cette année les Belges ont dépensé au total 2,73 milliards d’euros en ligne. Quelque 7,4 millions de personnes ont effectué 23 millions d’achats en ligne, ce qui représente à nouveau une forte croissance.

Des milliers de jobs menacés chez House of Fraser et Poundworld

07/06/2018

Un nouveau bain de sang social menace le retail britannique. La chaîne de grands magasins House of Fraser ferme 31 magasins et supprime plus de 6.000 jobs. Le discounter Poundworld risque de faire faillite s’il ne trouve pas d’urgence un repreneur.