Le géant de l’érotisme Beate Uhse croît grâce à Amazon

Le géant de l’érotisme Beate Uhse croît grâce à Amazon

Le groupe allemand Beahte Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, a vu son chiffre d’affaires wholesale augmenter de 16%, grâce à la collaboration avec Amazon, car sa propre nouvelle plate-forme online n’a pas obtenu les résultats escomptés.

Excellentes performances de la branche wholesale

En 2014 la maison-mère des chaînes retail Christine le Duc et Pabo a réalisé un chiffre d’affaires de 142,9 millions d’euros, contre 142 millions d’euros l’année auparavant. Le résultat d’exploitation a légèrement augmenté à 10,3 millions d’euros, alors que le bénéfice net a chuté de 3,68 à 2,54 millions d’euros en raison d’impôts plus élevés. Ainsi « le chiffre d’affaires et le bénéfice se situent dans la fourchette qu’avait prévue le conseil d’administration pour 2014 », indique le groupe.


Les activités wholesale affichent la plus forte croissance avec un chiffre d’affaires de 33,5 millions d’euros, soit une hausse de 16,4%. « Cette hausse provient des marchés existants en Europe », explique le CEO néerlandais Serge van der Hooft (photo). « Nous avons une bonne stratégie pour nos propres labels, dans lesquels nous avons énormément investi. A présent cela porte ses fruits. »


En Allemagne Beate Uhse approvisionnait Amazon depuis un certain temps déjà, mais l’an dernier cette collaboration a été étendue à l’Angleterre et à la France et cette année l’Italie et l’Espagne s’y ajouteront.


Les ventes via le propre webshop déçoivent

Cependant cette belle croissance a été presqu’entièrement anéantie par la baisse du chiffre d’affaires des magasins en propre – notamment suite à la fermeture du magasin et du musée à Berlin – et surtout par les faibles performances de la branche e-commerce.  


« Suite aux problèmes d’implémentation du la nouvelle plate-forme online, le chiffre d’affaires des boutiques en ligne s’est avéré décevant, alors que cette branche aurait dû croître fortement en 2014 », admet le CEO. « Nous avons lourdement investi dans notre plate-forme en ligne, mais à présent le système est au point et le temps de la récolte est venu. »


Fondé il y a 69 ans, Beate Uhse est actuellement le numéro un du marché de l’érotisme en Europe. Le groupe coté en bourse, compte 86 magasins, une branche e-commerce, une division wholesale et un département d’imprimés (catalogues). Beate Uhse est actif dans dix pays en Europe et propose une gamme d’environ 20.000 produits érotiques.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Decathlon va à la conquête des Etats-Unis et du Canada

23/08/2017

La chaîne de sport française Decathlon retourne en Amérique du Nord.  Elle prévoit d’ouvrir un magasin à San Francisco encore cette année et l’ouverture d’un autre point de vente à Montréal au Canada est prévue pour l’année prochaine.

Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Back to top