Le géant de l’érotisme Beate Uhse croît grâce à Amazon

Le géant de l’érotisme Beate Uhse croît grâce à Amazon

Le groupe allemand Beahte Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, a vu son chiffre d’affaires wholesale augmenter de 16%, grâce à la collaboration avec Amazon, car sa propre nouvelle plate-forme online n’a pas obtenu les résultats escomptés.

Excellentes performances de la branche wholesale

En 2014 la maison-mère des chaînes retail Christine le Duc et Pabo a réalisé un chiffre d’affaires de 142,9 millions d’euros, contre 142 millions d’euros l’année auparavant. Le résultat d’exploitation a légèrement augmenté à 10,3 millions d’euros, alors que le bénéfice net a chuté de 3,68 à 2,54 millions d’euros en raison d’impôts plus élevés. Ainsi « le chiffre d’affaires et le bénéfice se situent dans la fourchette qu’avait prévue le conseil d’administration pour 2014 », indique le groupe.


Les activités wholesale affichent la plus forte croissance avec un chiffre d’affaires de 33,5 millions d’euros, soit une hausse de 16,4%. « Cette hausse provient des marchés existants en Europe », explique le CEO néerlandais Serge van der Hooft (photo). « Nous avons une bonne stratégie pour nos propres labels, dans lesquels nous avons énormément investi. A présent cela porte ses fruits. »


En Allemagne Beate Uhse approvisionnait Amazon depuis un certain temps déjà, mais l’an dernier cette collaboration a été étendue à l’Angleterre et à la France et cette année l’Italie et l’Espagne s’y ajouteront.


Les ventes via le propre webshop déçoivent

Cependant cette belle croissance a été presqu’entièrement anéantie par la baisse du chiffre d’affaires des magasins en propre – notamment suite à la fermeture du magasin et du musée à Berlin – et surtout par les faibles performances de la branche e-commerce.  


« Suite aux problèmes d’implémentation du la nouvelle plate-forme online, le chiffre d’affaires des boutiques en ligne s’est avéré décevant, alors que cette branche aurait dû croître fortement en 2014 », admet le CEO. « Nous avons lourdement investi dans notre plate-forme en ligne, mais à présent le système est au point et le temps de la récolte est venu. »


Fondé il y a 69 ans, Beate Uhse est actuellement le numéro un du marché de l’érotisme en Europe. Le groupe coté en bourse, compte 86 magasins, une branche e-commerce, une division wholesale et un département d’imprimés (catalogues). Beate Uhse est actif dans dix pays en Europe et propose une gamme d’environ 20.000 produits érotiques.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouvelle progression de 10% des dépenses online en Belgique

14/12/2017

Au cours des trois derniers trimestres les Belges ont dépensé 7,35 milliards d’euros online, soit 10% de plus comparé à la même période l’an dernier. Le cap prévu des 10 milliards d’euros de dépenses reste donc atteignable, estime GfK.

Le nouveau numéro du Magazine RetailDetail est disponible en ligne

13/12/2017

Oui, il y a du beau monde sur la couverture de l’édition de décembre du Magazine RetailDetail, à l’occasion de la sortie de notre livre. Mais surtout feuilletez ce magazine jusqu’au bout, car il déborde d’interviews passionnantes avec de grands noms de l’univers du retail.

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

12/12/2017

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Back to top