Le premier dimanche d’ouverture avant Noël remporte un franc succès

Le premier dimanche d’ouverture avant Noël remporte un franc  succès

Le premier dimanche d’ouverture des magasins avant Noël fut une réussite : le nombre de transactions électroniques et le chiffre d’affaires ont fortement augmenté par rapport au premier dimanche d’ouverture en 2011. Par ailleurs le deuxième dimanche d’ouverture attire généralement encore davantage de monde, car plus proche de Noël  et Nouvel An : (enfin) des perspectives encourageantes pour les commerçants.

Chiffre d’affaires en hausse de 5%  …

Un sondage téléphonique du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) indique que les commerçants ont réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 5% par rapport au premier dimanche d’ouverture en 2011. Une belle performance en ces temps de crise et qui plus est une amélioration par rapport à l’année dernière , où les ventes lors du premier dimanche d’ouverture avaient augmenté d’un modeste 1,5% par rapport à 2010.


« C’est étonnant, vu le manque de confiance des consommateurs et le fait que les gens soient moins dépensiers en ces temps économiques plutôt sombres », affirme la présidente du SNI, Christine Mattheeuws. « Le  Belge se refuse, semble-t-il, à rogner sur ses achats de fin d’année. C’est une bonne chose pour les commerçants. »


Unizo parle également de réussite : l’union des entrepreneurs indépendants s’attend à de meilleures ventes de fin d’année par rapport à l’année dernière. De plus cette année les dates sont plus favorables  qu’en 2011, où Noël et Nouvel An tombaient un dimanche. Les commerçants s’attendent  d’ailleurs à une véritable ruée le 23 décembre pour les achats de dernières minutes.


… et plus de 400.000 transactions électroniques supplémentaires

Ces excellentes performances sont confirmées par les chiffres d’Atos Worldline, chargé du traitement des paiements électroniques dans notre pays. Le 11 décembre 2011, premier dimanche d’ouverture l’année passée, l’entreprise a traité 1.480.000 transactions ; contre 1.890.000 hier, soit une hausse de plus de 25%.


« Nous avons constaté une hausse importante des transactions », déclare le porte-parole Bram Boriau. « Cette année le premier dimanche d’ouverture était plus  proche de Noël que l’année dernière, ce qui a incité davantage de consommateurs à faire leurs achats de Noël  un dimanche. D’autre part le succès croissant des paiements électroniques joue également un rôle. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: