Le règne de Plassat chez Carrefour prolongé de 5 ans

Le règne de Plassat chez Carrefour prolongé de 5 ans

Les actionnaires de Carrefour ont approuvé la proposition repoussant de 65 à 70 ans l’âge limite du PDG. Georges Plassat pourra donc encore rester aux commandes 5 ans de plus. Par ailleurs le PDG a annoncé la création d’une société foncière.

Salaire annuel de 2,66 millions d’euros

L’assemblée générale des actionnaires, qui a eu lieu à Paris cet avant-midi,  a donné son feu vert à la poursuite des fonctions de Georges Plassat en tant que PDG du numéro deux mondial de la distribution. Plassat, dont le mandat arrive à échéance au printemps 2015, a 65 ans, et selon les statuts de l’entreprise l’âge maximum du PDG était limité à 65 ans.


Mais sous la direction de Plassat Carrefour a renoué avec la croissance et a  même signé sa meilleure performance en deux ans au cours du trimestre dernier. Rien d’étonnant donc à ce que les actionnaires aient adopté la modification  des statuts du groupe, repoussant la limite d’âge du PDG de 65 à 70 ans, afin que le ‘sauveur’ puisse encore rester aux commandes durant cinq années supplémentaires.


Par la même occasion les actionnaires ont également approuvé le salaire du PDG. Plassat touchera une rémunération fixe annuelle de 1,12 millions d’euros, en plus d’une rémunération variable de 1,54 millions d’euros, soit un salaire total de 2,66 millions d’euros par an.


Création d’une société foncière

Lors de cette même assemblée des actionnaires, Plassat a annoncé la fondation d’une société foncière, baptisée Carmila,  qui gèrera les 172 centres commerciaux du groupe. L’opération devrait être finalisée demain.


La nouvelle société immobilière, dont font partie également les 127 centres en France, en Espagne et en Italie, que Carrefour a racheté à Klépierre cette année, aura une valeur totale de 2,7 milliards d’euros. Carrefour y détiendra 42% des actions, le reste étant réparti entre des investisseurs institutionnels (parmi ceux-ci notamment le fonds d’investissement Colony, l’un des actionnaires majoritaires de Carrefour).


A noter que Carrefour entre 2000 et 2002, après la fusion avec Promodès, avait cédé à Klépierre une grande partie de ces ‘murs’, afin de se désendetter. D’où l’étonnement de certains actionnaires face à cette nouvelle initiative du PDG.


« Il s’agit de retrouver la maîtrise de ces centres commerciaux », argumente Plassat. « Il est fondamental que nos hypermarchés soient implantés dans un environnement commercial attrayant, entourés de commerces complémentaires à notre activité. »  Plassat ajoute que le groupe n’a mobilisé que peu de cash dans cette opération, près de 200 millions d’euros, le reste étant financé par dette.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Shoptalk Europe : dernière chance de réduction pour réservation anticipée

21/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

Costco Wholesale dévoile d’ambitieux projets en France

21/09/2017

Trois mois après l’ouverture réussie de son premier point de vente français, l’enseigne américaine ‘member only’ Costco Wholesale annonce un deuxième magasin. A terme Costco vise au moins huit magasins dans l’Hexagone.

Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Back to top