Le retail belge connaît la plus forte croissance au sein de la zone euro

Le retail belge connaît la plus forte croissance au sein de la zone euro

En novembre, le commerce de détail belge a vendu 4,5% de plus qu’à la même période l’année dernière, alors que la vente dans toute la zone euro a baissé de 2,6% par rapport à novembre 2011.  C’est ce qui ressort des derniers chiffres d’Eurostat, le service statistique pour l’Europe.

La Belgique en tête dans la zone euro

Cette progression de 4,5% permet à la Belgique de se placer un tête du classement dans   la zone euro. Notre pays devance l’Estonie de justesse (+4,3%) et avec une large avance la Finlande en numéro trois avec  +1,2%.


Au sein de l’Union dans son ensemble, parmi les 27 pays membres, la Lettonie est le seul pays à atteindre de meilleurs résultats que la Belgique (+8,7%).  Les moins bons élèves de la classe sont l’Espagne (-9,6%) et la Slovénie (-6,1%).  En moyenne, les ventes du mois de novembre dans toute l’Union ont connu une baisse de 1,3% par rapport à l’année dernière, mais il est vrai que bien souvent les plus mauvais résultats ne sont pas divulgués.  C’est – à nouveau – le cas pour l’Italie, Chypre et les Pays- Bas.


Nos autres pays limitrophes présentent un tableau plutôt contrasté : alors que les ventes en Allemagne reculaient de 0,9 %, la France et la Grande-Bretagne progressaient de respectivement, 1,1% et 2,5%.  Coup dur aussi pour le Grand-Duché de Luxembourg qui régressait de 1,5%.


Food et non-food en régression

La crise n’épargne aucun secteur : par rapport au même mois de l’année dernière, la vente de ‘nourriture, boissons et tabac’ dans la zone euro a baissé de 2,1% et de 1,4% dans l’Union entière, le non-food a enregistré respectivement -3,2% et -0,9%, selon Eurostat.


Une maigre consolation : par rapport au mois d’octobre, on constate une très légère augmentation du chiffre d’affaires retail : +0,1% dans la zone euro et +0,2% dans toute l’Union Européenne.  Avec ses +0,5%, la Belgique figure à nouveau parmi les meilleurs élèves, mais la palme va à la Finlande (+2,2%  –  malgré une plus forte baisse en octobre).

 

 

Traduction : Laure Jacobs

Tags: