Le retail en aéroport propice aux achats impulsifs

Le retail en aéroport  propice aux achats impulsifs

Afin de tirer profit du nombre croissant de consommateurs voyageant par avion, les retailers sont de plus en plus nombreux à ouvrir des boutiques dans les aéroports. Est-ce intéressant ou non? A en croire un nouveau rapport en la matière, la réponse est oui.

 

'Taxfree' et 'Duty paid retail'

« Les retailers imaginent des stratégies afin de renforcer leur présence dans les aéroports et ainsi exploiter au maximum les possibilités du transport aérien et du tourisme en pleine croissance », lit-on dans un nouveau rapport de Conlumino, intitulé Global Travellers' Airport Retail Trends 2014–2015, basé sur une enquête réalisée auprès de plus de 700 personnes.


Le rapport prend également en considération le ‘duty paid retail’ (et donc pas seulement les boutiques ‘taxfree’ une fois passé la douane) et constate que « les voyageurs dans les aéroports ont pas mal de temps pour faire du shopping et sont prêts à y consacrer du temps et de l’argent. Ainsi le retailer britannique WHSmith a connu une forte croissance, grâce à l’augmentation du nombre de visiteurs dans les aéroports, alors que ses ventes dans les rues commerçantes étaient en recul. »


La conclusion du rapport est claire : « Les aéroports sont un canal important pour les retailers, afin de mettre en avant leurs marques auprès d’un nombre croissant de voyageurs internationaux. »

 

Quelques chiffres significatifs 

• La majeure partie des consommateurs (environ 65%) passent maximum un quart d’heure dans un magasin à l’aéroport, ce qui signifie donc que plus d’un consommateur sur trois y reste plus de 15 minutes.
• La grande majorité des répondants ont dépensé environ 5% de leur budget shopping dans des boutiques d’aéroports durant ces six derniers mois.
• 48% des répondants admettent que trois quarts de leurs achats dans les aéroports sont des achats impulsifs.
• 77% des acheteurs mentionnent les vêtements et les chaussures comme achat impulsif n°1.
• Lorsqu’on évoque les boutiques d’aéroports, la plupart des consommateurs pensent en premier lieu aux parfums, cosmétiques et soins corporels.

 

Tags: