Le secteur du jouet en Belgique est en bonne forme

Le secteur du jouet en Belgique est en bonne forme

Durant les huit premiers mois de 2012 la vente de jouets en Belgique a progressé  de 2% par rapport à la même période en 2011. C’est ce qu’a annoncé le bureau d’études NPD Group en marge de la remise des prix du ‘Jouet de l’année 2012 ‘.

Marques fortes et innovations technologiques

Avec une hausse du chiffre d’affaires de 2% le marché belge du jouet se porte relativement bien, d’autant plus comparé aux autres pays européens, tels que l’Espagne (-13%), la France (-4%) ou l’Italie (-3%). La progression des ventes dans notre pays est attribuable principalement aux marques fortes et aux innovations technologiques : « La tendance est aux tablettes et aux 'app toys', des jouets couplés à une application téléchargeable », explique Nicolas Pons de NPD Group.


Pourtant le prix moyen d’un jouet acheté dans notre pays, n’a pas augmenté durant cette même période : tout comme l’année dernière le prix moyen varie aux alentours de 12 euros. Cependant la vente de jouets dans une catégorie de prix plus élevée jusqu’à 50 euros est en hausse. A l’approche des fêtes de Saint-Nicolas et de Noël, le marché de jouet devrait continuer à bien résister à la crise durant les mois à venir.


82 candidats pour treize titres

D’autre part la Fédération belge du jouet et la société Jumax ont décerné pour la treizième fois les prix du Jouet de l’année 2012 : « Les prix sont décernés selon un principe de totale transparence non-commerciale. Le but est de récompenser les fabricants, les importateurs  ou les agents pour leur approche dynamique dans la recherche et la présentation de jeux et de jouets originaux et créatifs », expliquent les organisateurs.


Cette année 82 produits étaient en compétition dans treize catégories différentes. Les gagnants ont été désignés par un jury composé de détaillants, de consommateurs, de journalistes et de visiteurs du Musée du Jouet à Malines. Le grand vainqueur fut Smart, entreprise basée à Kontich (Anvers), qui a raflé pas moins de trois titres.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouvelle progression de 10% des dépenses online en Belgique

14/12/2017

Au cours des trois derniers trimestres les Belges ont dépensé 7,35 milliards d’euros online, soit 10% de plus comparé à la même période l’an dernier. Le cap prévu des 10 milliards d’euros de dépenses reste donc atteignable, estime GfK.

Le nouveau numéro du Magazine RetailDetail est disponible en ligne

13/12/2017

Oui, il y a du beau monde sur la couverture de l’édition de décembre du Magazine RetailDetail, à l’occasion de la sortie de notre livre. Mais surtout feuilletez ce magazine jusqu’au bout, car il déborde d’interviews passionnantes avec de grands noms de l’univers du retail.

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

12/12/2017

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Back to top