Le secteur du jouet en Belgique est en bonne forme

Le secteur du jouet en Belgique est en bonne forme

Durant les huit premiers mois de 2012 la vente de jouets en Belgique a progressé  de 2% par rapport à la même période en 2011. C’est ce qu’a annoncé le bureau d’études NPD Group en marge de la remise des prix du ‘Jouet de l’année 2012 ‘.

Marques fortes et innovations technologiques

Avec une hausse du chiffre d’affaires de 2% le marché belge du jouet se porte relativement bien, d’autant plus comparé aux autres pays européens, tels que l’Espagne (-13%), la France (-4%) ou l’Italie (-3%). La progression des ventes dans notre pays est attribuable principalement aux marques fortes et aux innovations technologiques : « La tendance est aux tablettes et aux 'app toys', des jouets couplés à une application téléchargeable », explique Nicolas Pons de NPD Group.


Pourtant le prix moyen d’un jouet acheté dans notre pays, n’a pas augmenté durant cette même période : tout comme l’année dernière le prix moyen varie aux alentours de 12 euros. Cependant la vente de jouets dans une catégorie de prix plus élevée jusqu’à 50 euros est en hausse. A l’approche des fêtes de Saint-Nicolas et de Noël, le marché de jouet devrait continuer à bien résister à la crise durant les mois à venir.


82 candidats pour treize titres

D’autre part la Fédération belge du jouet et la société Jumax ont décerné pour la treizième fois les prix du Jouet de l’année 2012 : « Les prix sont décernés selon un principe de totale transparence non-commerciale. Le but est de récompenser les fabricants, les importateurs  ou les agents pour leur approche dynamique dans la recherche et la présentation de jeux et de jouets originaux et créatifs », expliquent les organisateurs.


Cette année 82 produits étaient en compétition dans treize catégories différentes. Les gagnants ont été désignés par un jury composé de détaillants, de consommateurs, de journalistes et de visiteurs du Musée du Jouet à Malines. Le grand vainqueur fut Smart, entreprise basée à Kontich (Anvers), qui a raflé pas moins de trois titres.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top