Le SNI demande une surveillance policière accrue durant les « mois sombres »

Le SNI demande une surveillance policière accrue durant les « mois sombres »

Le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) demande à la ministre des Affaires Intérieures Joëlle Milquet de ne pas limiter la période de surveillance policière accrue à la période de fin d’année, mais de l’étendre à « tous les mois sombres » (d’octobre à mars).

Davantage de vols à l’étalage durant les mois sombres

Une analyse du SNI, basée sur les chiffres de l’ASBL Prévention & Sécurité de ces cinq dernières années, révèle que 52 à 55% des vols à l’étalage sont commis entre octobre et mars, un pourcentage légèrement supérieur aux autres six mois de l’année. «  Non par hasard, les mois où l’heure d’hiver est d’application et où il fait sombre plus tôt », déplore l’organisation des indépendants. D’où la demande du SNI d’un contrôle policier renforcé durant ces mois sombres.


« Nous voulons étendre cette surveillance accrue d’octobre – ou tout du moins au moment du passage à l’heure d’hiver – jusqu’à fin mars, lorsqu’on passe à nouveau à l’heure d’été », déclare Christine Mattheeuws, présidente du SNI. « La ministre des Affaires Intérieures Joëlle Milquet partage cet avis, mais elle doit encore signer une circulaire pour lancer la période de surveillance accrue. Nous lui demandons de le faire le plus vite possible. »


Poursuites judiciaires plus sévères

La prévention est une chose, mais il faut également un durcissement des poursuites judiciaires. Le SNI est convaincu que seules des poursuites judiciaires plus sévères avec des peines effectives pour les agresseurs et les voleurs parviendront à dissuader les auteurs de ces actes criminels. « Actuellement ils s’en sortent à bon compte. La preuve : pas moins de 80% de ces criminels sont des récidivistes. Les auteurs reviennent donc bien trop volontiers et sans beaucoup de risques à leurs cibles », estime Christine Mattheeuws.


C’est pourquoi le SNI espère que la Ministre de la Justice Annemie Turtelboom et les parquets donneront eux aussi un signal fort pour combattre cette forme de criminalité.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouvelle progression de 10% des dépenses online en Belgique

14/12/2017

Au cours des trois derniers trimestres les Belges ont dépensé 7,35 milliards d’euros online, soit 10% de plus comparé à la même période l’an dernier. Le cap prévu des 10 milliards d’euros de dépenses reste donc atteignable, estime GfK.

Le nouveau numéro du Magazine RetailDetail est disponible en ligne

13/12/2017

Oui, il y a du beau monde sur la couverture de l’édition de décembre du Magazine RetailDetail, à l’occasion de la sortie de notre livre. Mais surtout feuilletez ce magazine jusqu’au bout, car il déborde d’interviews passionnantes avec de grands noms de l’univers du retail.

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

12/12/2017

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Back to top