Le SNI plaide pour des heures d’ouverture plus tardives dans les commerces

Le SNI plaide pour des heures d’ouverture plus tardives dans les commerces

Les détaillants travaillent dur, mais gagnent en moyenne 10% de moins par rapport à d’autres secteurs. « Peut-être devraient-ils revoir leurs heures d’ouverture », suggère le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) : actuellement la moitié des magasins ferment à 18 h, alors qu’à cette heure-là de nombreux clients potentiels travaillent encore ou sont bloqués dans les embouteillages …

Des revenus en-deçà du (dur) travail fourni

Les commerçants ont la vie dure : 57% d’entre eux sont ouverts six jours sur sept et 54% travaillent en magasin plus de dix heures par jour (sans compter le travail administratif). C’est ce qui ressort d’une enquête du SNI menée auprès de 828 détaillants dans divers secteurs.


Mais ce dur labeur ne semble malheureusement pas toujours payant : en 2012 un détaillant gagnait en moyenne 18.344 euros net par an, environ 10% de moins que le revenu moyen d’un indépendant (20.492 euros net par an), selon les chiffres du l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (INASTI).


De même dans les statistiques des faillites, les chiffres sont alarmants  pour le secteur du retail : selon Graydon, de janvier à fin octobre  de cette année 1.366 commerces de détail ont fait faillite. Seuls l’horeca (1.834 faillites) et le secteur du bâtiment (1.772 faillite) font pire encore.


La moitié des commerces déjà fermés à 18 h

Selon la même enquête du SNI, 52% des commerces  ferment à 18h, 22% à 18.30 h et 16% à 19 h. En dix ans ces horaires n’ont guère changé, alors que la société, elle, a évolué : les gens travaillent généralement plus tard et n’ont plus un job de ‘neuf à cinq’.


Pourtant selon la loi relative aux heures d’ouverture, les commerces sont autorisés à ouvrir de 5 h à 20 h, voire même jusqu’à 21 h les vendredis et les jours précédant un jour férié. « En principe les détaillants pourraient ouvrir 91 h par semaine. Mais en pratique ils sont ouverts en moyenne 68 h par semaine. Il y a dix ans la moyenne s’élevait à 67 h », indique le SNI.


Changer les horaires d’ouverture

Aussi l’organisation des indépendants plaide pour des heures d’ouverture plus tardives en soirée. « Soyons clairs : nous ne voulons en aucun cas inciter les commerçants à travailler davantage encore, car ce ne serait pas faisable », admet Christine Mattheeuws présidente du SNI.


« Néanmoins nous leur suggérons d’analyser leurs horaires en fonction des besoins de leurs clients. Si les heures d’ouverture conviennent à leurs clients, pas besoin de changer. Mais si leur commerce peut tirer profit d’heures d’ouverture plus tardives, ils pourraient éventuellement récupérer ces heures supplémentaires en soirée à un autre moment de la journée, pendant les heures creuses par exemple. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Voici les webshops les plus populaires en Belgique

18/01/2018

De nouveaux chiffres donnent un aperçu des webshops favoris des internautes belges en 2017. Amazon domine le classement, mais outre les grandes acteurs internationaux, les sites de seconde main sont également très prisés.

LensGroup acquiert deux webshops allemands

18/01/2018

Le belge LensGroup, maison-mère du site de vente en ligne de lentilles de contact LensOnline, a racheté deux webshops allemands. Ainsi le groupe fait son entrée sur le marché allemand et est désormais présent dans cinq pays européens.

Wint jouw bedrijf de bpost Omnichannel Award 2018?

18/01/2018

Qui suivra Juttu en 2018 en tant que lauréat du bpost Omnichannel Award ? Les candidats peuvent maintenant s'inscrire. Le prix sera remis lors du RetailDetail Omnichannel Congress le 1er mars.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

GS1 Belgilux annonce le lancement de la plus grande base de données produit du monde

16/01/2018

(publireportage) GS1 Belgium & Luxembourg lance le CLOUD, la plus grande base de données produit du monde. Comment y introduire vos produits et que pouvez-vous en faire ? Assistez le 8 février à notre FORUM 2018 à Bruxelles pour en savoir plus.

Hema s’implante au Moyen-Orient

15/01/2018

Pour la première fois de son histoire, Hema s’aventure hors des frontières européennes en ouvrant trois magasins à Dubaï cette année.  La chaîne néerlandaise envisage l’ouverture de nombreux magasins au Moyen-Orient ces cinq prochaines années.

Back to top