Le tandem Prémaman - Baby 2000, solide concurrence pour Dream Baby | RetailDetail

Le tandem Prémaman - Baby 2000, solide concurrence pour Dream Baby

Le tandem Prémaman - Baby 2000, solide concurrence pour Dream Baby

Le groupe français Orchestra renforce encore sa position sur le marché belge. En effet, après le rachat de la chaîne d'articles pour bébés Prémaman, voila qu'il fait également main basse sur Baby 2000. Ce nouveau tandem, qui entend bien faire jouer les synergies, devrait représenter une fameuse concurrence pour Dream Baby, filiale du groupe Colruyt.

L'entreprise familiale Baby 2000 vendue à un investisseur français

L'assortiment de Baby 2000 se compose essentiellement d'articles pour les bébés et les tout petits : tétines, biberons, porte-bébés ventraux, parcs, lits, poussettes ou encore sièges pour vélos. Il se complète d'un important rayon vêtements.

 

La chaîne, qui possède des magasins à Bruges, Hasselt, Schoten, Schelle, Zaventem et Herstal, appartient à Stefan et Susanne Stocks, Stefan à hauteur de 80%, Suzanne détenant les 20% restants. Ce sont leurs parents qui ont créé Baby 2000 mais aujourd'hui, invoquant des raisons privées, frère et sœur se sont résolus à vendre au groupe français Orchestra.

 

Des possibilités de synergies sur le marché belge

En juin 2012, Orchestra – qui fait lui-même partie de Orchestra Kazibao, premier groupe mondial d'articles pour bébés et enfants – avait déjà racheté la chaîne belge Prémamam qui, pour rappel, se trouvait alors dans une situation financière difficile. Aujourd'hui, Baby 2000 et Prémaman ont bien l'intention de tirer avantage des synergies qui ne manqueront pas de se faire jour. C'est Stefan Stocks qui est chargé de piloter l'opération.

 

Ce rapprochement entre les deux chaînes signifie évidemment une concurrence accrue pour Dream Baby, la filiale de Colruyt spécialisé en articles pour enfants et bébés. Outre ses 14 magasins et ses activités sur internet, Dream Baby écoule également une partie de sa gamme dans les magasins Colruyt, Okay et Dream Land.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.