Le vol à l’étalage en Belgique diminue, mais reste élevé | RetailDetail

Le vol à l’étalage en Belgique diminue, mais reste élevé

Le vol à l’étalage en Belgique diminue, mais reste élevé

Malgré une légère amélioration par rapport à l’an dernier, le vol à l’étalage en Belgique est, à un près, le plus élevé en Europe occidentale. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée dans 14 pays européens, à la demande de Checkpoint Systems.

La France lanterne rouge

Avec un taux de 0,59% sur le chiffre d’affaires total, la Belgique, ex aequo avec les Pays-Bas et le Portugal, occupe la deuxième place au niveau européen : seule la France souffre encore davantage  des vols à l’étalage avec un taux de 0,64%, comme le révèle le ‘Global Retail Theft Barometer’ annuel, basé sur une enquête réalisée dans 24 pays auprès de 222 retailers actifs à l’international.


Alors que le vol à l’étalage en Belgique représente la moitié de la perte totale (50,9%), les vols commis par le personnel lui-même représentent  29,7% de la perte. Un pourcentage en très nette hausse par rapport à l’an dernier et nettement supérieur à la moyenne européenne (21,9%). La part des deux autres sources de pertes – la fraude par les fournisseurs et les pertes occasionnées par des fautes administratives – a baissé respectivement de 8,8% et de 10,5% en Belgique.


Davantage de dispositifs de sécurité, moins de pertes

Tous les postes confondus, les retailers belges perdent environ 1 ,16% de leur chiffre d’affaires global, soit 880 millions d’euros de pertes sur un chiffre d’affaires de 75,8 milliards d’euros. Une sérieuse somme, bien que l’on observe un léger mieux par rapport à l’édition précédente : la perte s’élevait alors à 1,30%. Ainsi notre pays suit la tendance mondiale, car globalement l’on constate une baisse de 1,36% à 1,29%. Ceci dit, le montant des pertes reste phénoménal : pas moins de 96 milliards d’euros de pertes !


Selon les enquêteurs, la baisse des pertes s’expliquerait par le fait que les retailers investissent davantage dans la sécurisation de leur magasin et de leurs produits. Les retailers belges y ont consacré 0,71% de leur chiffres d’affaires, soit environ 538 millions d’euros.


Il s’agit principalement d’investissements dans des labels de sécurisation, des hard tags et des antennes. En Belgique les retailers sont de plus en plus nombreux à présenter leurs produits dans des vitrines ou des rayons fermés et plus de 20% d’entre eux sécurisent leurs  produits ‘à la source’, en intégrant le dispositif de sécurité dans l’emballage ou le produit durant la phase de production.

 

Gare à la période de Noël

Six retailers européens sur dix indiquent que les vols sont les plus fréquents à la période de Noël et de fin d’année. Des clients ayant des budgets insuffisants pour acheter des cadeaux de Noël, des magasins avec des stocks excédentaires et des collaborateurs temporaires sont les principales raisons évoquées pour expliquer ce phénomène.


Selon les retailers européens, les produits les plus prisés par les voleurs sont les produits de valeur de petite taille, faciles à cacher, notamment les cosmétiques et les petits appareils électroniques. Mais les produits faciles à revendre sont également très convoités, notamment les accessoires pour appareils mobiles, les outils électriques et le vin. Les produits alimentaires sont également très appréciés des voleurs : la viande fraîche, le fromage et d’autres spécialités gastronomiques sont souvent mentionnés comme produits volés.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’ex-patron de Delhaize Denis Knoops devient actionnaire principal de 1PopUpStore

24/05/2018

Après Delhaize, la vie continue. Denis Knoops, qui l’an dernier a dû céder sa place de CEO chez Delhaize Belgique, est devenu actionnaire principal de 1PopUpStore, l’entreprise derrière Chronostock, le spécialiste des magasins éphémères.

Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.

Marks & Spencer sort son couteau : 100 magasins doivent fermer

22/05/2018

Le retailer britannique envisage une restructuration radicale.  Au cours des quatre prochaines années, ce ne sont pas 60 mais 100 magasins britanniques qui devront fermer leurs portes.  « Indispensable pour assurer l’avenir », semble-t-il.