Le voleur de muffins Steven De Geynst acquitté

Le voleur de muffins Steven De Geynst acquitté

La Cour d’appel de Gand vient d’acquitter Steven De Geynst pour vol de muffins dans un conteneur à déchets d’un supermarché GB à Rupelmonde. En mai dernier il avait été condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Un combat contre le gaspillage

L’affaire remonte au 22 mars 2010, lorsque le quinquagénaire Steven De Geynst avait sorti deux paquets de muffins périmés d’un conteneur à ordures du supermarché. Il récupérait d’ailleurs régulièrement des déchets de nourriture dans la benne, premièrement parce qu’il avait faim, ensuite pour redistribuer cette nourriture à des nécessiteux et enfin pour protester contre le gaspillage alimentaire par les supermarchés.


Ayant résisté au personnel qui l’avait pris en flagrant délit le 22 mars, le voleur de muffins avait dû comparaître devant le tribunal correctionnel de Termonde pour ‘vol avec violence’. Il avait écopé alors de six mois de prison avec sursis.


Acquittement pour cause de doute

Mais la Cour d’appel en a jugé autrement : selon le juge, De Geynst était autorisé depuis sept ans déjà à retirer de la nourriture du conteneur. Permission qui lui a été ensuite temporairement refusée, car le supermarché le suspectait de revendre la marchandise. Mais finalement il a à nouveau été autorisé à le faire … Bref la Cour estime que la situation était assez confuse et  qu’il n’est pas question non plus d’intention frauduleuse. Le juge a donc décidé d’acquitter De Geynst sur base de ce doute, au grand soulagement de l’accusé et sous les applaudissements d’une centaine de sympathisants dans la salle.


Toutefois il est bel bien question de vol, estime la Cour : le conteneur se trouvait sur un terrain privé, donc sortir des restes de nourriture d’un conteneur sans l’autorisation du propriétaire ou de l’exploitant relève du vol. « Les déchets sont la propriété (du supermarché) jusqu’à ce qu’ils soient collectés par les éboueurs. Le propriétaire n’a pas délibérément donner les produits, car le conteneur se situait à l’arrière du supermarché sur le parking d’ un terrain privé ».


Comeos déçu par la décision de la Cour

La fédération du commerce Comeos se dit « particulièrement déçu » de l’arrêt rendu par la Cour d’appel et estime qu’il s’agit d’un « mauvais signal ». Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos reproche surtout à De Geynst « d’avoir mis en circulation la nourriture récupérée et d’avoir ainsi  mis en danger la santé d’autres personnes. » Comeos confirme son plaidoyer comme quoi tout produit périmé menace la sécurité alimentaire et doit donc être détruit.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Action ouvre son 1000ème magasin

20/10/2017

Le 21 octobre restera dans les annales du discounter Action : ce samedi l’enseigne ouvrira son 1000ème magasin à Gorinchem, dans un immeuble anciennement occupé par Charles Vögele et Aldi.

Ouverture des premières boutiques du centre commercial The Mint

18/10/2017

Les premiers magasins du nouveau centre commercial The Mint à Bruxelles, anciennement connu sous le nom de Centre Monnaie, ont ouvert leurs portes : Iam et Nyx ont ouvert aujourd’hui et d’autres enseignes suivront dans les prochains jours.

RetailDetail Magazine #5 staat online

18/10/2017

En vedette sur la couverture de l’édition d’octobre du Magazine RetailDetail le nouveau CEO de e5 mode, Alexander Talpe. Egalement dans ce numéro : un dossier fouillé concernant l’immobilier commercial et la mobilité dans les centres urbains.

Richemont prévoit une forte hausse de son bénéfice pour le 1er semestre

17/10/2017

Le groupe de luxe suisse Richemont, qui détient notamment la marque de montres Cartier, s’attend à une croissance de son bénéfice de pas moins de 80% pour la première moitié de son exercice. Le chiffre d’affaires a progressé de plus de 10%.

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Back to top