Le voleur de muffins Steven De Geynst acquitté

Le voleur de muffins Steven De Geynst acquitté

La Cour d’appel de Gand vient d’acquitter Steven De Geynst pour vol de muffins dans un conteneur à déchets d’un supermarché GB à Rupelmonde. En mai dernier il avait été condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Un combat contre le gaspillage

L’affaire remonte au 22 mars 2010, lorsque le quinquagénaire Steven De Geynst avait sorti deux paquets de muffins périmés d’un conteneur à ordures du supermarché. Il récupérait d’ailleurs régulièrement des déchets de nourriture dans la benne, premièrement parce qu’il avait faim, ensuite pour redistribuer cette nourriture à des nécessiteux et enfin pour protester contre le gaspillage alimentaire par les supermarchés.


Ayant résisté au personnel qui l’avait pris en flagrant délit le 22 mars, le voleur de muffins avait dû comparaître devant le tribunal correctionnel de Termonde pour ‘vol avec violence’. Il avait écopé alors de six mois de prison avec sursis.


Acquittement pour cause de doute

Mais la Cour d’appel en a jugé autrement : selon le juge, De Geynst était autorisé depuis sept ans déjà à retirer de la nourriture du conteneur. Permission qui lui a été ensuite temporairement refusée, car le supermarché le suspectait de revendre la marchandise. Mais finalement il a à nouveau été autorisé à le faire … Bref la Cour estime que la situation était assez confuse et  qu’il n’est pas question non plus d’intention frauduleuse. Le juge a donc décidé d’acquitter De Geynst sur base de ce doute, au grand soulagement de l’accusé et sous les applaudissements d’une centaine de sympathisants dans la salle.


Toutefois il est bel bien question de vol, estime la Cour : le conteneur se trouvait sur un terrain privé, donc sortir des restes de nourriture d’un conteneur sans l’autorisation du propriétaire ou de l’exploitant relève du vol. « Les déchets sont la propriété (du supermarché) jusqu’à ce qu’ils soient collectés par les éboueurs. Le propriétaire n’a pas délibérément donner les produits, car le conteneur se situait à l’arrière du supermarché sur le parking d’ un terrain privé ».


Comeos déçu par la décision de la Cour

La fédération du commerce Comeos se dit « particulièrement déçu » de l’arrêt rendu par la Cour d’appel et estime qu’il s’agit d’un « mauvais signal ». Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos reproche surtout à De Geynst « d’avoir mis en circulation la nourriture récupérée et d’avoir ainsi  mis en danger la santé d’autres personnes. » Comeos confirme son plaidoyer comme quoi tout produit périmé menace la sécurité alimentaire et doit donc être détruit.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les supermarchés victimes de phishing via WhatsApp

20/07/2017

Depuis quelques jours une forme de phishing a fait son apparition via la messagerie WhatsApp. L’utilisateur reçoit un message avec une fausse promotion d’une chaîne de supermarchés. En cliquant sur le lien, il transmet certaines données privées.

Inscrivez-vous dès maintenant au RetailDetail Day 2017

20/07/2017

Les inscriptions au RetailDetail Day annuel sont ouvertes dès d’aujourd’hui. Cette année la grand-messe du retail aura lieu le 21 septembre à Malines. Un programme très varié vous attend avec des retailers de renom, ainsi que des précurseurs digitaux.

De grands noms confirment leur présence au salon Shoptalk Europe

18/07/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le rendez-vous de l’innovation dans le retail et l’e-commerce, compte déjà plus de 100 exposants inscrits. Les start-ups désireuses de se présenter sur la scène européenne bénéficieront de conditions avantageuses.

Le consommateur européen reste optimiste

18/07/2017

D’après les chiffres du cabinet d’études GfK, l’indice de confiance du consommateur européen semble poursuivre sa tendance positive. Néanmoins l’on observe de grandes divergences en fonction des pays.

Les installations de lavage mobiles de CleanShoppping débarquent en Belgique

14/07/2017

Le concept néerlandais CleanShoping a fait son entrée en Belgique : désormais les installations de lavage mobiles pour caddies feront leur apparition entre autres chez Ikea, Spar et Carrefour.

Reckitt Benckiser élude l'impôt via les Pays-Bas

13/07/2017

Le britannique Reckitt Benckiser, qui détient notamment les marques Durex, Calgon et Nurofen, a éludé pour des centaines de millions d’euros d’impôts via les Pays-Bas. C’est ce qu’affirme Oxfam Novib après examen des comptes annuels de l’entreprise.

Back to top