Lego gagne son procès contre le créateur de montres Ice-Watch

Lego gagne son procès contre le créateur de montres Ice-Watch

Ice-Watch, la marque belge très populaire de montres, ne pourra plus désormais vendre ses produits dans les boîtes très colorées qui rappellent étrangement les blocs Lego. C’est ce qu’a décidé le tribunal de commerce de Bruxelles, suite au procès intenté par le géant danois du jouet, qui a donc obtenu gain de cause, annonce le journal De Standaard.

Astreinte de 10.000 euros par jour

Le juge a imposé à Ice-Watch une astreinte de 10.000 euros par jour en cas de vente de montres dans l’emballage en question dans notre pays. Cette mesure entre en vigueur à partir du moment où le jugement est signifié par Lego à Ice-Watch. Mais selon le journal cela n’est pas encore le cas et les parties en ce moment négocient, afin de trouver une solution.


A noter que le jugement concerne uniquement la Belgique. Lego avait estimé qu’ Ice-Watch avait commis une infraction à  la législation européenne en matière de protection des marques. Mais le juge n’a pas suivi ce raisonnement. Selon lui Ice Watch a enfreint uniquement la législation belge sur les pratiques du commerce et la protection des consommateurs  en trompant l'acheteur quant à l'origine commerciale du produit : le client pourrait penser que la montre Ice-Watch et une montre Lego.

Une véritable rage

Ice-Watch est une petite entreprise wallone, basée à Bastogne, mais les montres sont « made in China ». Depuis que les montres ont fait leur apparition dans des clips vidéo de Black-Eyed Peas et du dj français David Guetta – dont la femme Cathy  a créé une montre spécialement pour Ice-Watch- elles ont suscité une véritable rage et se vendent comme des petits pains : des millions de montres vendues. Bien entendu ce succès n’a pas échappé à Lego qui lui aussi a développé toute une ligne de produits de merchandising inspirés par ses célèbres petits blocs.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 



Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Chiffre d’affaires record pour Henkel

10/08/2017

Au 2ème trimestre le CA de Henkel a atteint un niveau record de près de 5,1 milliards d’euros, grâce à la reprise du groupe de produits de lessive Sun. Pour la première fois de son histoire le CA semestriel de Henkel dépasse les 10 milliards d’euros.

Pourquoi les retailers doivent-ils prendre les réseaux sociaux au sérieux ?

08/08/2017

Le ‘content marketing’ est bien plus qu’une expression à la mode : les retailers, eux aussi, peuvent tirer profit de la puissance des histoires. C’est ce qu’a démontré Snackbytes, notamment par une campagne conçue pour l’enseigne de chaussures Torfs.

Lion Capital cherche à nouveau à céder Hema

08/08/2017

Le fonds d’investissement Lion Capital, propriétaire de Hema, a mandaté la banque Credit Suisse afin d’examiner les ‘options stratégiques’ pour l'enseigne, ce qui signifie donc qu’il recherche un repreneur potentiel pour la chaîne néerlandaise.

Back to top