Les éco-chèques désormais valables pour les articles de seconde main

Les éco-chèques désormais valables pour les articles de seconde main

A partir du 1er juin les éco-chèques seront également valables pour l’achat de vêtements, de meubles et de livres de seconde main. Par ailleurs la liste d’appareils électriques que l’on peut payer avec des éco-chèques a été élargie.

Chiffre d’affaires supplémentaire pour les magasins de seconde main

Tous les deux ans les syndicats et les employeurs au sein de Conseil national du Travail réévaluent  la liste des produits que l’on peut acquérir avec des éco-chèques. Contrairement à la dernière fois, cette année la liste a fait l’objet d’importants changements. Le fait que l’an dernier plus de la moitié des consommateurs flamands aient acheté en seconde main n’y est certainement pas étranger. Cette mesure ne fera qu’accélérer cette tendance, estiment les observateurs.


Parallèlement la liste d’appareils électriques que l’on peut payer avec des éco-chèques a été élargie (voir CCT n°98 ter du 24 mars 2015). A partir du 1er juin cette liste  comprendra notamment des lave-linge, lave-vaisselle, frigos, téléviseurs, fours, aspirateurs et dispositifs de chauffage. Toutefois cette extension s’accompagne d’une sévérisation du label énergétique : plus que jamais l’objectif est « d’orienter les consommateurs avec leurs éco-chèques vers les produits les plus performants en rayons », indique le Conseil national du Travail.


Autres nouveautés sur la liste : l’utilisation de voitures et vélos partagés, les investissements dans les chaudières et vitrages à haut rendement, les vannes thermostatiques et tous les systèmes d’énergie renouvelables (comme les boilers et panneaux solaires, les pompes à chaleur ou les éoliennes ).

 

Tags: