Les éco-chèques désormais valables pour les articles de seconde main | RetailDetail

Les éco-chèques désormais valables pour les articles de seconde main

Les éco-chèques désormais valables pour les articles de seconde main

A partir du 1er juin les éco-chèques seront également valables pour l’achat de vêtements, de meubles et de livres de seconde main. Par ailleurs la liste d’appareils électriques que l’on peut payer avec des éco-chèques a été élargie.

Chiffre d’affaires supplémentaire pour les magasins de seconde main

Tous les deux ans les syndicats et les employeurs au sein de Conseil national du Travail réévaluent  la liste des produits que l’on peut acquérir avec des éco-chèques. Contrairement à la dernière fois, cette année la liste a fait l’objet d’importants changements. Le fait que l’an dernier plus de la moitié des consommateurs flamands aient acheté en seconde main n’y est certainement pas étranger. Cette mesure ne fera qu’accélérer cette tendance, estiment les observateurs.


Parallèlement la liste d’appareils électriques que l’on peut payer avec des éco-chèques a été élargie (voir CCT n°98 ter du 24 mars 2015). A partir du 1er juin cette liste  comprendra notamment des lave-linge, lave-vaisselle, frigos, téléviseurs, fours, aspirateurs et dispositifs de chauffage. Toutefois cette extension s’accompagne d’une sévérisation du label énergétique : plus que jamais l’objectif est « d’orienter les consommateurs avec leurs éco-chèques vers les produits les plus performants en rayons », indique le Conseil national du Travail.


Autres nouveautés sur la liste : l’utilisation de voitures et vélos partagés, les investissements dans les chaudières et vitrages à haut rendement, les vannes thermostatiques et tous les systèmes d’énergie renouvelables (comme les boilers et panneaux solaires, les pompes à chaleur ou les éoliennes ).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.

Huit pistes à retenir du Trade & Shopper Marketing Congress

14/06/2018

Que de réactions enthousiastes à l’issue du Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co ! Orateurs et participants y ont partagé leurs visions avec entrain. Qu’avons-nous retenu ?

Ludo Bijvoet est le nouveau directeur de Blokker

14/06/2018

Le management de Blokker est à nouveau complet: Ludo Bijvoet – actuel CEO de Xenos – prendra les commandes de l’enseigne en difficulté à partir du 1er juillet, tandis que Frank Cocx a été nommé directeur financier. Linda Keijzer dirigera Xenos.

Karstadt réinvente le concept du grand magasin à Berlin-Tegel

12/06/2018

Pour la première fois en trente ans Karstadt ouvre un nouveau grand magasin à Berlin, à l’aéroport de Berlin-Tegel plus précisément. Celui-ci sera un exemple de nouveauté, avec une offre unique entièrement adaptée aux besoins locaux.

Opinion : La blockchain augure la fin des plateformes

11/06/2018

La blockchain renferme des solutions particulièrement intéressantes pour le commerce. Présentant un outil pour le distributeur, elle risque aussi de le conduire à la disparition.

Déjà 7,4 millions d’acheteurs en ligne en Belgique

08/06/2018

Au premier trimestre de cette année les Belges ont dépensé au total 2,73 milliards d’euros en ligne. Quelque 7,4 millions de personnes ont effectué 23 millions d’achats en ligne, ce qui représente à nouveau une forte croissance.