Les autorités anversoises font du commerce de détail une « priorité »

Les autorités anversoises font du commerce de détail une « priorité »

La ville d’Anvers veut stimuler l’entreprenariat, afin que la ville scaldienne soit plus attrayante en tant que destination de shopping aussi bien pour les habitants que pour les visiteurs nationaux et internationaux.  L’organisation des indépendants Unizo se dit d’ores et déjà satisfaite de la nouvelle note stratégique 2013.

19 noyaux commerçants

« Les commerçants jouent un rôle primordial dans la qualité de vie et l’attrait d’une ville », estime l’échevin Koen Kennis (N-VA). C’est pourquoi il souhaite  créer un environnement optimal afin de stimuler l’esprit d’entreprise des commerçants de la ville. « Pour ce faire nous nous baserons sur les nouveaux cadres stratégiques établis récemment au niveau de la Flandre et des provinces.  »


Ce qu’il entend par là est décrit dans le détail dans une note de pas moins de 60 pages. La ville a défini 19 noyaux commerçants, dont 11 – au moins un par district - bénéficieront d’une aide concrète sur base d’une analyse des besoins spécifiques de la zone commerçante. « Au-delà du niveau local, la ville d’Anvers continue à se promouvoir comme la destination de shopping par excellence en Flandre, afin d’attirer des visiteurs nationaux et internationaux », souligne Kennis.


Unizo plaide pour un « mélange équilibré »

L’Unizo s’est dit satisfait de la note. L’organisation évoque notamment l’accent sur les noyaux commerçants, la lutte contre l’inoccupation des espaces commerciaux  en leur donnant une fonction commerciale active et l’extension de la prime de rénovation notamment pour la sécurisation des commerces. « Nous nous réjouissons que la ville soit à l’écoute des préoccupations des entrepreneurs anversois », déclare Nico Volckeryck.


L’Unizo plaide pour un mélange équilibré de grandes chaînes, de magasins indépendants et d’autres activités, car « cela aura un énorme pouvoir d’attraction aussi bien sur les habitants que sur les touristes nationaux et internationaux. Tant les entrepreneurs, les habitants que la ville en tireront profit.  »

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top