Les clients sont de plus en plus nombreux à demander des réductions

Les clients sont de plus en plus nombreux à demander des réductions

Selon 6 commerçants sur 10 le nombre de clients demandant une réduction en dehors de la période des soldes a augmenté au cours de l’année écoulée. Plus de 3/4 des commerçants constatent que le consommateur est devenu plus attentif aux prix.

« Les Belges accros aux réductions »

Pas moins de 58% des détaillants ont constaté au cours de l’année écoulée une augmentation du nombre de consommateurs demandant une réduction. C’est ce que révèle une enquête menée auprès de 628 commerces (vêtements, multimédia, sport, design, meubles, électro, …) par le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI). 13% des clients en moyenne demandent une réduction de prix. « Certains suivent de près les promotions proposées dans des magasins concurrents et emportent les preuves avec eux », indique Christine Mattheeuws, présidente du SNI.


Certes, qui ne tente rien n’a rien, et bien souvent ces tentatives s’avèrent fructueuses, car en effet « 44% des détaillants réduisent leur prix s’il s’agit d’un client fidèle, soit via la carte de fidélité, soit via un bon de réduction valable pour un prochain achat. 9% des commerçants accordent une réduction lorsque le client a acheté un grand nombre d’articles. » Par contre un commerçant sur trois (34%) n’octroie jamais de réduction à la demande du client.


« Les Belges sont devenus accros aux réductions », affirme Mattheeuws. « Le fait que les grandes chaînes et les webshops internationaux proposent en permanence des réductions de prix y est pour quelque chose. Mais les petits commerces, qui ne travaillent pas avec d’énormes volumes, ne peuvent se permettre d’accorder sans cesse des réductions », souligne la présidente.


Un consommateur de plus en plus attentif aux prix

A noter que près de 8 commerçants sur 10 (78%) constatent que les consommateurs sont de plus en plus prudents au niveaux de leurs dépenses. Selon le SNI, il s’agit d’un problème de perception : « Diverses études ont démontré que le pouvoir d’achat des Belges avait augmenté, malgré la crise économique. Maintenant que le gouvernement mène une politique d’austérité, bon nombre de consommateurs craignent que leur portefeuille n’en souffre et limitent donc leurs dépenses », estime Mattheeuws.


« Suite au succès grandissant de certains casseurs de prix dans différents secteurs – songez aux compagnies aériennes ‘low cost’ ou aux grandes chaînes de mode pratiquant des prix très bas (comme Ryanair et Primark pour ne pas les citer, ndlr.)  –, les consommateurs adoptent un autre comportement d’achat ».

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Decathlon va à la conquête des Etats-Unis et du Canada

23/08/2017

La chaîne de sport française Decathlon retourne en Amérique du Nord.  Elle prévoit d’ouvrir un magasin à San Francisco encore cette année et l’ouverture d’un autre point de vente à Montréal au Canada est prévue pour l’année prochaine.

Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Back to top