Les commerçants peu enthousiastes à l’égard des ouvertures dominicales

Les commerçants peu enthousiastes à l’égard des ouvertures dominicales

7 entrepreneurs flamands sur 10 sont contre l’extension du nombre d’ouvertures dominicales. C’est ce que révèle une enquête de l’Unizo auprès de 543 commerçants. Précédemment le Syndicat Neutre pour Indépendants  s’était lui aussi opposé à ce projet.

7 commerçants sur 10 sont contre

« Les entrepreneurs ne sont absolument pas enthousiastes à l’idée d’augmenter le nombre d’ouvertures dominicales. Pour quiconque s’occupe jour et nuit de son entreprise, le dimanche est la seule journée de repos », indique Karel Van Eetvelt, administrateur délégué de l’Unizo. Selon l’enquête menée par l’organisation des indépendants, 72,2% des répondants se disent opposés à l’extension du nombre d’ouvertures dominicales, seuls 15,5% y sont favorables.


Près de 30% des commerçants interrogés indiquent ne pas participer aux dimanches d’ouverture  existants, 32,2% participent à certains dimanches d’ouverture et seuls 23,5% participent à toutes les ouvertures dominicales. Bien que ce dernier pourcentage doive être nuancé, admet l’ Unizo, « car un tiers des répondants n’organisent pas d’ouvertures le dimanche. »


Si des ouvertures dominicales supplémentaires étaient organisées, une majorité de 55,4% des répondants disent ne pas vouloir y participer, seuls 26,7% y participeraient. A noter également que seuls 9% des commerçants souhaitent 52 dimanches d’ouverture par an, alors qu’ils sont 8 sur 10 à vouloir qu’il y en ait moins de six par an.


Les avantages ne l’emportent pas sur les frais

Parmi les raisons évoquées par les opposants à l’extension des ouvertures dominicales (72,2%), 6 commerçants sur dix citent le repos dominical comme principal obstacle. 54,8% estiment que les avantages ne l’emportent pas sur les frais supplémentaires, alors que 22,3% disent ne pas trouver suffisamment de personnel disposé à travailler le dimanche.


L’Unizo exige donc que les ouvertures dominicales soient limitées aux centres touristiques –  notamment le littoral et quelques villes qui attirent de nombreux touristes (étrangers) – et sous des conditions strictes (comme il a été convenu à Anvers par exemple après concertation avec les commerçants).

 

Le SNI également opposé

Précédemment le Syndicat Neutre pour Indépendants s’était lui aussi montré défavorable à l’extension des ouvertures dominicales : une enquête du SNI menée auprès de 383 commerçants révèle que 44% d’entre eux, toutes régions confondues, sont partisans d’une limitation des ouvertures dominicales à six par an. 13% des commerçants souhaitent diminuer ce nombre et 23% plaide même en faveur d’une suppression totale. Seul un cinquième des commerçants en souhaitent davantage.


« Les commerçants ne sont pas demandeurs d’une extension du nombre d’ouvertures dominicales », affirme Christine Mattheeuws, présidente du SNI. « Logique, puisque le budget du consommateur reste le même, que ce soit le samedi ou le dimanche. Des ouvertures supplémentaires le dimanche ne génèreront donc pas nécessairement un chiffre d’affaires plus élevé. Par ailleurs les commerçants ont droit à leur repos dominical. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Action ouvre son 1000ème magasin

20/10/2017

Le 21 octobre restera dans les annales du discounter Action : ce samedi l’enseigne ouvrira son 1000ème magasin à Gorinchem, dans un immeuble anciennement occupé par Charles Vögele et Aldi.

Ouverture des premières boutiques du centre commercial The Mint

18/10/2017

Les premiers magasins du nouveau centre commercial The Mint à Bruxelles, anciennement connu sous le nom de Centre Monnaie, ont ouvert leurs portes : Iam et Nyx ont ouvert aujourd’hui et d’autres enseignes suivront dans les prochains jours.

RetailDetail Magazine #5 staat online

18/10/2017

En vedette sur la couverture de l’édition d’octobre du Magazine RetailDetail le nouveau CEO de e5 mode, Alexander Talpe. Egalement dans ce numéro : un dossier fouillé concernant l’immobilier commercial et la mobilité dans les centres urbains.

Richemont prévoit une forte hausse de son bénéfice pour le 1er semestre

17/10/2017

Le groupe de luxe suisse Richemont, qui détient notamment la marque de montres Cartier, s’attend à une croissance de son bénéfice de pas moins de 80% pour la première moitié de son exercice. Le chiffre d’affaires a progressé de plus de 10%.

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Back to top