Les commerces de proximité tirent profit de la vague de froid

Les commerces de proximité tirent profit de la vague de froid

Les conditions hivernales actuelles ont incité de nombreux consommateurs à ne pas prendre le volant et à faire leurs achats dans leur quartier. Aussi les commerces de proximité ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 8%, indique le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI).  Mais le service supplémentaire offert par les petits commerçants y a certainement contribué également.

Augmentation du chiffre de vente de 8%

Alors que les soldes souffrent de la météo hivernale, les petits commerces locaux au contraire en tirent profit. C’est ce qui ressort d’un sondage du SNI mené auprès de 319 magasins de proximité.


« Etant donné que les gens préfèrent ne pas prendre leur voiture, les commerces de proximité ont attiré davantage de clients. Comparé à une semaine d’hiver normale sans neige, ni verglas, le chiffre d’affaires des magasins d’alimentation locaux a augmenté d’en moyenne 8% », affirme Christine Mattheeuws, présidente du SNI. « Pour eux le temps hivernal est plutôt une bénédiction, qu’une malédiction. »


Proximité et service supplémentaire

Le succès des magasins de quartier s’explique bien entendu par leur proximité, mais le service supplémentaire assuré par ces petits commerçants y a également contribué. Ainsi certains magasins d’alimentation locaux font  des livraisons à domicile  pour leurs clients âgés, fidèles ou moins mobiles.


« Les commerces locaux offrent ce petit plus. On n’y est pas considéré comme un numéro, c’est ce que le client apprécie », explique Christine Matteeuws. « De plus, cela montre que les petits entrepreneurs sont solidaires de façon créative, un aspect souvent oublié. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: