Les détaillants indépendants subissent une pression grandissante

Les détaillants indépendants subissent une pression grandissante

La note du gouvernement flamand ‘Winkelen in Vlaanderen’ de 2010 n’est pas encore parvenue à remédier à la situation des détaillants indépendants. Le boucher et le boulanger du coin, le café sur la place, le libraire ou encore la petite boutique de mode ; ils sont de plus en plus nombreux à disparaître du centre-ville.

Près de 30% de faillites en plus depuis 2008

De nombreux commerces existants ferment leurs portes, contraints ou non, et les starters se font rares. « Pour sauver le commerce de détail, nous devons mener une politique qui se focalise sur les besoins du secteur avec une attention particulière pour la mobilité, les travaux publics, la gestion des locations, l’aménagement du territoire, le taux d’inoccupation des espaces commerciaux et le city marketing », plaide le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI).


Durant les huit premiers mois de 2013 on a  recensé 1043 faillites dans le secteur du commerce de détail indépendant en Belgique, soit 29% de plus depuis 2008. Par ailleurs on compte 7824 cessations volontaires d’activité, soit une augmentation de 59% par rapport aux 4920 cessations il y a 5 ans, précise le SNI sur base de chiffres de B-Information (Euro DB).


Ces cessations d’activité, volontaires ou non, n’ont pu être compensées par la création de nouvelles entreprises. Pour les huit premiers mois de 2013  on dénombre seulement 1565 starters dans le secteur, contre 2047 il y a cinq ans.


« Nécessité d’une politique sur mesure pour le commerce de détail »

« Malgré les belles promesses formulées dans sa note ‘Winkelen in Vlaanderen’, le Flandre fait bien peu d’efforts pour inverser la tendance », estime Christine Mattheeuws, présidente du SNI. Les petits entrepreneurs indépendants sont trop souvent évincés du marché par des centres commerciaux ou de grandes chaînes s’installant aux abords de la ville, notamment parce que les villes et les communes sont de plus en plus nombreuses à bannir les voitures du centre-ville.


La note des autorités flamandes de 2010 annonçait pourtant des initiatives visant à rétablir l’équilibre entre la périphérie et le centre-ville. Par ailleurs la note prévoyait des mesures pour renforcer le secteur du commerce de détail et stimuler les autorités locales désireuses de mener une politique en faveur des détaillants. Des promesses qui pour l’instant n’ont pas encore abouti, déplore le SNI, qui souligne « qu’une politique sur mesure pour le commerce de détail s’impose d’urgence. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top