Les impôts de 11 grandes entreprises examinés à la loupe pour l’UE

Les impôts de 11 grandes entreprises examinés à la loupe pour l’UE

L’Union européenne va examiner les impôts de 11 grandes entreprises, afin de déterminer si elles ont conclu des accords illégaux avec certains gouvernements, en vue de payer moins d’impôts.

Seul Wal-Mart refuse l’invitation

Parmi ces 11 entreprises figurent de grands noms, comme Amazon, Facebook, McDonald's, Fiat Chrysler ou encore Starbucks. Lors d’une précédente tentative invitant les entreprises à se justifier devant un comité spécial, la plupart des entreprises n’avaient pas répondu à l’appel. Finalement une audition est prévue le 16 novembre. La seule entreprise refusant de se présenter est la chaîne de supermarchés américaine Wal-Mart.


« Je suis satisfait que cette fois la plupart des entreprises aient décidé de saisir l’occasion de donner leur opinion concernant l’évolution actuelle au niveau fiscal au sein des entreprises », commente Alain Lamassoure, président du comité.


Ce comité spécial a été fondé, après la découverte de plusieurs documents, révélant que le gouvernement luxembourgeois avait conclu des centaines d’accords avec des entreprises, en vue d’une évasion fiscale.

 

Tags: