Les jouets pour filles stimulent le bénéfice de Hasbro

Les jouets pour filles stimulent le bénéfice de Hasbro

Pour le premier trimestre de cette année le géant américain des jouets Hasbro affiche de meilleures performances que celles réalisées à la même période en 2013 : le chiffre d’affaires est en hausse et la perte trimestrielle de l’an dernier s’est transformée en bénéfice de 32 millions de dollars.

Forte croissance internationale

Durant les trois premiers mois de cette année le fabricant de jouets – dont Transformers, Monopoly et My Little Pony – a réalisé  un chiffre d’affaires de 679,5 millions de dollars (près de 500 millions d’euros), soit une hausse de 2% par rapport au même trimestre en 2013 (malgré un impact négatif de 6 millions de dollars suite à des effets de change défavorables).


A noter également que Hasbro enregistre un bénéfice de 32 millions de dollars (plus de 23 millions d’euros) : un bénéfice qui non seulement dépasse les attentes des analystes, mais constitue également un revirement complet par rapport à la perte de 7 millions de dollars, qu’avait subie le groupe durant le même trimestre en 2013.


Malgré une légère baisse de 1%, les Etats-Unis et le Canada restent les principaux marchés de l’entreprise avec un chiffre d’affaires de 337,7 millions de dollars. Ce recul est cependant largement compensé par les ventes internationales : en Europe et en Amérique latine les ventes progressent de 5% à 305,5 millions de dollars. La troisième branche de Hasbro, Entertainment & Licensing, elle aussi affiche de beaux résultats : +13%, soit environ 35 millions de dollars.


Manœuvre de rattrapage chez les filles

Les ventes de My Little Pony, Equestria Girls et autres jouets réservés aux filles ont grimpé de plus de 21% à 138,7 millions de dollars. Une croissance dix fois supérieure aux ventes de jouets pour garçons, qui ont progressé de 2% et représentent un chiffre d’affaires de 247,8 millions de dollars, et ce grâce notamment à Nerf et Marvel, car Beyblade est en perte de vitesse.


Le trimestre dernier Hasbro a également vendu pour 220,5 millions de dollars en jeux (Monopoly, Mega Brands) et pour 72,5 millions de dollars de jouets pré-scolaires (Play-Doh, Playskool). Ces deux catégories régressent de 4%.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouvelle progression de 10% des dépenses online en Belgique

14/12/2017

Au cours des trois derniers trimestres les Belges ont dépensé 7,35 milliards d’euros online, soit 10% de plus comparé à la même période l’an dernier. Le cap prévu des 10 milliards d’euros de dépenses reste donc atteignable, estime GfK.

Le nouveau numéro du Magazine RetailDetail est disponible en ligne

13/12/2017

Oui, il y a du beau monde sur la couverture de l’édition de décembre du Magazine RetailDetail, à l’occasion de la sortie de notre livre. Mais surtout feuilletez ce magazine jusqu’au bout, car il déborde d’interviews passionnantes avec de grands noms de l’univers du retail.

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

12/12/2017

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Back to top