Les libraires protestent contre la directive européenne sur le tabac

Les libraires protestent contre la directive européenne sur le tabac

Quelque 2.500 libraires ont manifesté à Bruxelles contre une nouvelle directive européenne sur le tabac. Selon les organisations sectorielles cette mesure risque de donner le coup de grâce aux libraires. Par ailleurs de nombreux commerces de proximité vendant des produits du tabac seront également touchés.

La nouvelle directive, qui entrera en vigueur au plus tôt fin 2015, vise à imposer aux producteurs de cigarettes de réserver trois quarts de la surface de l’emballage aux photos et textes d’avertissement sanitaire. D’autre part les cigarettes aromatisées (menthol, vanille) seront interdites. Ainsi les jeunes seraient moins tentés de fumer.


« L’hypocrisie de l’Europe »

Les manifestants dénoncent  « l’hypocrisie de l’Europe ». Ils estiment que les effets des photos dissuasives ne sont pas scientifiquement prouvés et  que le client de toute façon est conscient du fait  qu’il achète un produit nuisible pour  la santé. Selon les opposants, les autorités, qui par ailleurs prélèvent des  taxes et accises importantes sur les cigarettes, feraient mieux de s’attaquer aux problèmes de la contrefaçon et de la contrebande.


Toutefois il ne s’agit là que d’un projet de la Commission européenne, qui doit encore être approuvé par le parlement européen et les États membres.


« Des milliers de commerces de proximité menacés »

Selon les organisations sectorielles, actuellement les produits du tabac représentent un tiers du chiffre d’affaires des libraires et la moitié de leur bénéfice.


D’autre part de nombreux commerces de proximité vendant des produits du tabac seront également affectés. La rentabilité de près de 10.000 commerces de proximité en Flandre dépend de la vente de tabac, affirme Unizo : « Si les politiciens optent pour la légalité de la cigarette, ils doivent permettre aux entrepreneurs de la commercialiser de manière correcte . La situation économique de ces petits commerces étant déjà particulièrement précaire, cette mesure européenne ne fera qu’aggraver les choses pour des milliers de commerçants. »


Deux libraires ont d’ailleurs  lancé un site internet ‘buurtwinkelbedreigd.be’, où ils dénoncent les menaces qui pèsent sur le commerce de proximité. Leur initiative est soutenue par le producteur de cigarettes Philip Morris.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: