Les librairies indépendantes victimes du succès de la vente online

Les librairies indépendantes victimes du succès de la vente online

La vente de livres est en baisse pour la deuxième année consécutive, mais grâce à  des prix moyens plus élevés, le secteur a néanmoins connu une légère hausse de son chiffre d’affaires de 1%. La vente de livres via internet par contre monte en flèche, et ce au détriment des librairies indépendantes. C’est ce qui ressort des chiffres annuels de la fédération du livre en Flandre, Boek.be, et GfK Retail and Technology

Légère hausse des ventes grâce à des prix plus élevés

Non fiction: +8,2%
Fiction littéraire: +3,4%
Livres enfants & jeunesse: -8,2%
Bandes dessinées : -3,2%

En 2011 en Flandre 16.143.000 de livres ont été vendus, sans compter les livres éducatifs et scientifiques. Ainsi le secteur a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 211 millions d’euros. Comparé à l’année dernière le nombre de livres vendus a diminué de 1,8%, mais le prix moyen d’un livre ayant augmenté de 2,8%, le secteur malgré tout affiche une légère hausse de son chiffre d’affaires (+1%).


« Ceci va à l’encontre des tendances des pays voisins », explique Boek.be confiant. « Aux Pays-Bas par exemple le chiffre d’affaires a baissé de 4,6% ».

 

Les ventes internet doublées

La vente online de livres papier en Flandre représente 7% du marché total, pourcentage presque doublé par rapport à l’année dernière. Pour ces chiffres Boek.be et GfK se basent sur « quasi toutes les boutiques online en Flandre », qui ont vendu l’année dernière pour 14,7 millions d’euros de livres.


Cette forte hausse nuit principalement aux librairies indépendantes, qui ont vu leur chiffre d’affaires régresser de 13%. Cette baisse est liée en partie à la fermeture de certaines librairies, mais on  constate également  « de moins bons résultats en moyenne dans les librairies indépendantes ». Même les ‘entertainmentstores’ (style Free Record Shop), qui en 2010 ont connu une hausse spectaculaire de leurs ventes (+20%), enregistre maintenant un recul de 1,5%, tout comme les grands magasins d’ailleurs.


Le livre papier a toujours la cote

On ne peut pas encore parler de grand succès à propos des e-books. L’année dernière à peine 10.717 livres numériques ont été téléchargés (légalement), ce qui représente seulement 1,3% du marché du livre dans son ensemble. La Flandre reste donc fidèle au livre papier.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les supermarchés victimes de phishing via WhatsApp

20/07/2017

Depuis quelques jours une forme de phishing a fait son apparition via la messagerie WhatsApp. L’utilisateur reçoit un message avec une fausse promotion d’une chaîne de supermarchés. En cliquant sur le lien, il transmet certaines données privées.

Inscrivez-vous dès maintenant au RetailDetail Day 2017

20/07/2017

Les inscriptions au RetailDetail Day annuel sont ouvertes dès d’aujourd’hui. Cette année la grand-messe du retail aura lieu le 21 septembre à Malines. Un programme très varié vous attend avec des retailers de renom, ainsi que des précurseurs digitaux.

De grands noms confirment leur présence au salon Shoptalk Europe

18/07/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le rendez-vous de l’innovation dans le retail et l’e-commerce, compte déjà plus de 100 exposants inscrits. Les start-ups désireuses de se présenter sur la scène européenne bénéficieront de conditions avantageuses.

Le consommateur européen reste optimiste

18/07/2017

D’après les chiffres du cabinet d’études GfK, l’indice de confiance du consommateur européen semble poursuivre sa tendance positive. Néanmoins l’on observe de grandes divergences en fonction des pays.

Les installations de lavage mobiles de CleanShoppping débarquent en Belgique

14/07/2017

Le concept néerlandais CleanShoping a fait son entrée en Belgique : désormais les installations de lavage mobiles pour caddies feront leur apparition entre autres chez Ikea, Spar et Carrefour.

Reckitt Benckiser élude l'impôt via les Pays-Bas

13/07/2017

Le britannique Reckitt Benckiser, qui détient notamment les marques Durex, Calgon et Nurofen, a éludé pour des centaines de millions d’euros d’impôts via les Pays-Bas. C’est ce qu’affirme Oxfam Novib après examen des comptes annuels de l’entreprise.

Back to top