Les librairies Selexyz/De Slegte officiellement rebaptisées Polare

Les librairies Selexyz/De Slegte officiellement rebaptisées Polare

A partir du 27 juin les anciennes librairies Selexyz et De Slegte s’appelleront Polare. Le nouveau nom avait déjà été suggéré, mais vient d’être officiellement confirmé. Selon le propriétaire ProCures, le lancement de la nouvelle marque constitue un pas important pour l’avenir du commerce du livre.

« L’étoile polaire dans l’univers du livre »

CEO Paul Dumas : « Le nom Polare s’inspire de l’étoile polaire, ‘Stella Polare’.  Une étoile claire et fiable qui depuis des siècles sert de point de repère aux navigateurs. C’est ce que nous voulons être pour nos clients : un guide qui les aide à trouver les livres qui leur conviennent. »


Pour que les clients s’habituent au nouveau nom – qui ne fait pas l’unanimité – le nouveau logo sera accompagné de la mention discrète ‘anciennement Selexyz/De Slegte’ sur les façades des librairies.


Nouveau concept et démarche crosschannel

Le changement de nom est également l’occasion d’introduire un nouveau concept, basé davantage sur le crosschannel et sur une approche thématique. Ainsi les magasins – qui proposeront quasi tous un assortiment de livres neufs, d’occasion, à prix réduits et d’étude – seront subdivisés par thème, afin que les visiteurs puissent « s’immerger dans différents univers », explique le CEO.


Par ailleurs le 26 juin le site web polar.be/nl ouvrira ses portes virtuelles. Les clients pourront y consulter l’entièreté de la gamme – accompagnée de critiques – et y passer leur commande en ligne. Le webshop promet une livraison à domicile ‘au lendemain de la commande’ et permet de vérifier la disponibilité des livres en magasin pour ensuite les réserver. L’enseigne a également développé une  application gratuite.


« La boutique en ligne constitue un élément stratégique important du concept Polare. La frontière entre l’online et l’offline s’estompant de plus en plus, il est très important pour nos clients de se sentir comme chez eux chez Polar et de vivre la même expérience tant dans le point de vente physique que sur le site web », commente Paul Dumas.


De 36 à 29 points de vente

ProCures a repris les chaînes Selexyz et De Slegte en faillite en avril 2012. Après des restructurations, fermetures et fusions de magasins, Polare compte actuellement 36 magasins, dont 28 aux Pays-Bas et 8 en Flandre.


Dans certaines villes néerlandaises d’autres filiales fusionneront, ce qui devrait réduire la nombre de points de vente à 21 aux Pays-Bas et 8 en Flandre.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Shoptalk Europe : dernière chance de réduction pour réservation anticipée

21/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

Costco Wholesale dévoile d’ambitieux projets en France

21/09/2017

Trois mois après l’ouverture réussie de son premier point de vente français, l’enseigne américaine ‘member only’ Costco Wholesale annonce un deuxième magasin. A terme Costco vise au moins huit magasins dans l’Hexagone.

Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Back to top