Les multinationales viennent en aide aux victimes du séisme au Népal

Les multinationales viennent en aide aux victimes du séisme au Népal

Après le terrible séisme au Népal, les actions de solidarité se sont multipliées. Ainsi Inditex, maison-mère de Zara, a fait don de 1,2 million d’euros pour les secours d’urgence, tandis que Coca-Cola et Unilever proposent leur aide sur place.

Inditex offre 1,2 million d’euros

Le géant du textile Inditex a été parmi les premiers retailers de mode à réagir à la demande mondiale d’aide aux victimes du terrible tremblement de terre au Népal, qui a tué plus de 4.000 personnes.


Le groupe espagnol, qui détient notamment les enseignes Zara, Stradivarius et Massimo Dutti, a fait don de 1,2 million d’euros à trois organisations humanitaires internationales : 500.000 euros à La Croix rouge pour les tentes, couvertures et soins de santé ; 500.000 euros à Oxfam pour l’approvisionnement d’eau potable et de sanitaire et 200.000 euros à Caritas pour les premières distributions de nourriture et de boisson.


Unilever et Coca-Cola sur place

Les multinationales Unilever et Coca-Cola, elles aussi, viennent au secours de la population frappée par la catastrophe. Les deux entreprises possèdent des usines au Népal, qui n’ont toutefois pas été touchées par le séisme.


Coca-Cola a immédiatement arrêté la production dans ses usines et a mis à disposition son savoir-faire et son infrastructure en vue d’approvisionner au plus vite la région sinistrée en eau potable. Unilever de son côté  dit « mettre tout en œuvre, en collaboration avec les Nations Unies et les ONG mondiales, afin de pouvoir fournir produits et expertise pour répondre aux besoins les plus urgents. »

 

Tags: