Les ouvertures du dimanche officiellement approuvées à Anvers

Les ouvertures du dimanche officiellement approuvées à Anvers

Les commerçants du centre-ville d’Anvers ont obtenu une approbation officielle leur permettant d’ouvrir leurs magasins le dimanche. Cette décision été publiée dans le Moniteur Belge.

Zone touristique

Fin de l’année dernière la ville d’Anvers demandait à ce que le centre-ville soit reconnu comme zone touristique, afin que les commerçants puissent ouvrir leurs magasins le dimanche. A présent cette demande a été approuvée : tous les magasins situés entre les Avenues (Leien) et l’Escaut et entre ‘het Eilandje’ et ‘het Zuid’ seront libres d’opter pour les ouvertures dominicales.


A partir du mois de septembre la ville d’Anvers a l’intention de promouvoir le premier dimanche du mois en Belgique et à l’étranger et de mettre en avant l’offre culturelle ce jour-là. La ville espère ainsi attirer davantage de touristes. Dans un premier temps la campagne s’adressera avant tout à Bruxelles, la Wallonie et les Pays-Bas.


Malgré ce feu vert, de nombreux commerçants à Anvers ne sont pas favorables aux ouvertures dominicales, qui selon eux ne généreront pas davantage de chiffre d’affaires. Ils  estiment que le moment de shopping du consommateur ne fera qu’être décalé et que les frais supplémentaires liés aux ouvertures le dimanche entraîneront des augmentations de prix.


« Le shopping dominical est devenu tout à fait courant »

D’autres par contre s’en réjouissent. « Nous avons émis un avis positif concernant les ouvertures dominicales. Au départ certains commerçants s’inquiétaient de cette économie 24 h sur 24. Mais songez à Blankenberge, Knokke, Bruges et Breda, où le shopping du dimanche est devenu tout à fait courant et de plus cela attire des touristes supplémentaires », déclare Nico Volckeryck de l’association de commerçants ‘Kammenstraat United’.

 

Philippe Thewissen de l’organisation ‘Beleef Antwerpen’, lui aussi y croit. « Au début nous étions préoccupés par le repos dominical et les frais supplémentaires pour le personnel, mais je suis convaincu que nous générerons davantage de chiffre d’affaires en attirant de nouveaux visiteurs venant de l’extérieur. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top