Les ouvertures du dimanche officiellement approuvées à Anvers

Les ouvertures du dimanche officiellement approuvées à Anvers

Les commerçants du centre-ville d’Anvers ont obtenu une approbation officielle leur permettant d’ouvrir leurs magasins le dimanche. Cette décision été publiée dans le Moniteur Belge.

Zone touristique

Fin de l’année dernière la ville d’Anvers demandait à ce que le centre-ville soit reconnu comme zone touristique, afin que les commerçants puissent ouvrir leurs magasins le dimanche. A présent cette demande a été approuvée : tous les magasins situés entre les Avenues (Leien) et l’Escaut et entre ‘het Eilandje’ et ‘het Zuid’ seront libres d’opter pour les ouvertures dominicales.


A partir du mois de septembre la ville d’Anvers a l’intention de promouvoir le premier dimanche du mois en Belgique et à l’étranger et de mettre en avant l’offre culturelle ce jour-là. La ville espère ainsi attirer davantage de touristes. Dans un premier temps la campagne s’adressera avant tout à Bruxelles, la Wallonie et les Pays-Bas.


Malgré ce feu vert, de nombreux commerçants à Anvers ne sont pas favorables aux ouvertures dominicales, qui selon eux ne généreront pas davantage de chiffre d’affaires. Ils  estiment que le moment de shopping du consommateur ne fera qu’être décalé et que les frais supplémentaires liés aux ouvertures le dimanche entraîneront des augmentations de prix.


« Le shopping dominical est devenu tout à fait courant »

D’autres par contre s’en réjouissent. « Nous avons émis un avis positif concernant les ouvertures dominicales. Au départ certains commerçants s’inquiétaient de cette économie 24 h sur 24. Mais songez à Blankenberge, Knokke, Bruges et Breda, où le shopping du dimanche est devenu tout à fait courant et de plus cela attire des touristes supplémentaires », déclare Nico Volckeryck de l’association de commerçants ‘Kammenstraat United’.

 

Philippe Thewissen de l’organisation ‘Beleef Antwerpen’, lui aussi y croit. « Au début nous étions préoccupés par le repos dominical et les frais supplémentaires pour le personnel, mais je suis convaincu que nous générerons davantage de chiffre d’affaires en attirant de nouveaux visiteurs venant de l’extérieur. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Certains retailers s’opposent au Black Friday

23/11/2017

En France le Black Friday ne fait pas l’unanimité parmi les retailers : certaines enseignes boycottent ce ‘festival de réductions’, d’autres vont jusq'à fermer leur webshop ce jour-là.

Carrefour : accord concernant l’ouverture dominicale des hypermarchés français

23/11/2017

Quatre mois après sa nomination en tant que PDG de Carrefour, Alexandre Bompard décroche sa première victoire : un accord avec les principaux syndicats permettant à une trentaine d’hypermarchés, dans un premier temps, d’ouvrir le dimanche.

Gimv investit dans les articles pour animaux de compagnie

23/11/2017

La société d’investissement Gimv a pris une participation majoritaire dans AgroBiothers, un groupe français spécialisé dans la production et la distribution d’articles d’hygiène et de soins, ainsi que d’accessoires pour animaux de compagnie.

LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

L’Europe met un terme au géoblocage

22/11/2017

Des négociateurs du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne sont parvenus à un accord concernant l’interdiction du géoblocage par les webshops ; pratique qui consiste à exclure les internautes de l’étranger.

Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Back to top