Les ouvertures du dimanche officiellement approuvées à Anvers

Les ouvertures du dimanche officiellement approuvées à Anvers

Les commerçants du centre-ville d’Anvers ont obtenu une approbation officielle leur permettant d’ouvrir leurs magasins le dimanche. Cette décision été publiée dans le Moniteur Belge.

Zone touristique

Fin de l’année dernière la ville d’Anvers demandait à ce que le centre-ville soit reconnu comme zone touristique, afin que les commerçants puissent ouvrir leurs magasins le dimanche. A présent cette demande a été approuvée : tous les magasins situés entre les Avenues (Leien) et l’Escaut et entre ‘het Eilandje’ et ‘het Zuid’ seront libres d’opter pour les ouvertures dominicales.


A partir du mois de septembre la ville d’Anvers a l’intention de promouvoir le premier dimanche du mois en Belgique et à l’étranger et de mettre en avant l’offre culturelle ce jour-là. La ville espère ainsi attirer davantage de touristes. Dans un premier temps la campagne s’adressera avant tout à Bruxelles, la Wallonie et les Pays-Bas.


Malgré ce feu vert, de nombreux commerçants à Anvers ne sont pas favorables aux ouvertures dominicales, qui selon eux ne généreront pas davantage de chiffre d’affaires. Ils  estiment que le moment de shopping du consommateur ne fera qu’être décalé et que les frais supplémentaires liés aux ouvertures le dimanche entraîneront des augmentations de prix.


« Le shopping dominical est devenu tout à fait courant »

D’autres par contre s’en réjouissent. « Nous avons émis un avis positif concernant les ouvertures dominicales. Au départ certains commerçants s’inquiétaient de cette économie 24 h sur 24. Mais songez à Blankenberge, Knokke, Bruges et Breda, où le shopping du dimanche est devenu tout à fait courant et de plus cela attire des touristes supplémentaires », déclare Nico Volckeryck de l’association de commerçants ‘Kammenstraat United’.

 

Philippe Thewissen de l’organisation ‘Beleef Antwerpen’, lui aussi y croit. « Au début nous étions préoccupés par le repos dominical et les frais supplémentaires pour le personnel, mais je suis convaincu que nous générerons davantage de chiffre d’affaires en attirant de nouveaux visiteurs venant de l’extérieur. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: