Les prix à la caisse en baisse pour la première fois depuis 1993

Les prix à la caisse en baisse pour la première fois depuis 1993

Pour la première fois depuis 1993 les prix  à la caisse des magasins sont en recul, indique Comeos. Le trimestre dernier les prix ont diminué de -0,75% : un peu plus pour le non-food (-1,02%) et un peu moins pour le food (-0,10%).

Les prix en magasin sous le niveau d’inflation depuis 1992

Les prix pratiqués dans les magasins se situent en-dessous du niveau d’inflation de manière quasi structurelle depuis 1992 : durant tout ce temps les prix ont continué d’augmenter, mais moins rapidement que l’indice. Le revirement a eu lieu au mois de mars, lorsque le ‘Shop index’ de Comeos a plongé dans le rouge pour la première fois : « Cela signifie donc que les prix diminuent depuis près de six mois. Ceci n’est plus arrivé depuis 1993. Seul en 2009 le secteur a frôlé une déflation », explique la fédération du commerce Comeos.


Les causes de cette situation sont assez évidentes : le niveau très bas de l’index et une féroce bataille concurrentielle dans le secteur. « Le revenu disponible des ménages belges a reculé de 0,3%, et ce en dépit d’un taux d’épargne toujours très élevé, que nous estimons à 14,8% pour 2014. La pression des consommateurs, qui recherchent sans cesse les meilleurs prix, a entraîné l’émergence d’une lutte concurrentielle féroce au sein du commerce. Cette concurrence a conduit à une baisse des prix à la caisse. »

 

« Les marges dangereusement sous pression »

Comeos estime qu’il est temps de tirer à la sonnette d’alarme : « Les marges se retrouvent dangereusement sous pression. Les prix d’achat des commerçants sont restés quasiment inchangés, mais les coûts, notamment les coûts du personnel, ne diminuent pas. »


Au début de la crise en 2008, le secteur a fourni d’énormes efforts  pour rationaliser son fonctionnement et économiser sur les coûts. Grâce à cela le commerce a relativement bien résisté durant les années de crise, jusqu’à l’année dernière. Mi-mars Comeos avait déjà laissé entendre que de nombreux commerçants avaient fait de mauvaises affaires en 2013.

 

Tags: