Les salaires des CEO de Delhaize et Colruyt ont baissé de 5% en 2011 | RetailDetail

Les salaires des CEO de Delhaize et Colruyt ont baissé de 5% en 2011

Les salaires des CEO de Delhaize et Colruyt ont baissé de 5% en 2011

Pierre-Olivier Beckers et Jef Colruyt, top-managers des deux géants belges de la distribution, figurant au Bel20  (les 20  sociétés belges cotées en bourse), ont vu leur salaire diminuer respectivement de 4,9% et de 5,3% en 2011. Avec un revenu annuel de 2.890.000 euros le grand patron du Delhaize occupe la quatrième place parmi les managers les mieux rémunérés en Belgique. Jef Colruyt pour sa part a gagné 1.548.252 euros et se situe à la onzième place du hit-parade, publié par le journal De Tijd.

Salaire annuel moyen de 2,015 millions d’euros

En 2011 un patron d’une entreprise du Bel20 touchait en moyenne 2,015 millions d’euros, soit 1,6% de plus par rapport à 2010, où la moyenne s’élevait à 1,98 millions d’euros. Au cours des dernières années, cette moyenne a varié de 2 à 2,2 millions d’euros. Seule exception : 2008, année de crise avec une moyenne de 1,7 millions d’euros seulement.


En tête du classement, le Français Roch Doliveux, CEO de la firme pharmaceutique UCB, le manager le mieux rémunéré du Bel20  en  2011 : 4,07 millions d’euros (+8,4%). La deuxième place revient à l’investisseur wallon  Albert Frère (85 ans), CEO de la société d’investissement GBL : il a encaissé un salaire de 4,06 millions d’euros (+8,6%). Le Français Gérard Mestrallet occupe une honorable troisième place : le président et administrateur délégué du groupe français GDF Suez (société mère d’Electrabel) a encaissé en 2011 un salaire de 3,09 millions d’euros (-7%).


Le top 5 est complété par Pierre-Olivier Beckers, CEO de Delhaize,  et Didier Bellens, patron de Belgacom. Ce dernier avec un revenu de 2.580.147 (+0,6%) est le CEO le mieux payé dans l’univers des télécoms belges, devançant de loin Duco Sickinghe de Telenet (à la dixième place avec 1.551.597 euros, plus d’un million de moins comparé à Bellens !) et Benoît Scheen de Mobistar (15ième avec 891.397 euros).


11 salaires à la hausse et 6 à la baisse

La semaine dernière le salaire de Bert De Graeve, patron de Bekaert (1.783.500 euros) avait suscité de vives réactions et d’autant plus la forte hausse de son salaire (+32,2%) avec en toile de fond une réorganisation et des licenciements. L’ex-patron de la VRT n’est pas le seul à avoir connu une augmentation de son revenu : 10 autres top-managers ont gagné davantage qu’un an auparavant.


Toutefois certains ont vu leurs salaires baisser. La plus forte baisse est pour  Carlos Brito d’AB Inbev, le magnat de la bière qui était en 2009 et 2010 le manager le mieux payé de notre pays. En 2011 il a dû se contenter de 2,49 millions d’euros après la réduction de moitié de son bonus variable. Il chute ainsi à la sixième place (-45,9%). Cinq autres top-managers ont eux aussi dû se satisfaire d’(un peu) moins en 2011 par rapport à 2010 : outre les patrons de Delhaize et Colruyt, les CEO de GDF Suez  (-7%), de Mobistar (-22,6%) et de la société immobilière Cofinimmo (-1,8%) ont également régressé au niveau salaire.


A noter que :


1. dans la liste des patrons du Bel 20 ne figurent pas les données de la KBC et de Dexia (les rémunérations des CEO seront communiquées ultérieurement), ainsi qu’ Elia (gestionnaire du réseau à haute tension belge) qui en 2011 ne faisait pas encore partie du Bel20.

 

2. les montants cités sont la somme du salaire fixe, des rémunérations variables et autres composantes salariales, comme mentionnées dans les rapports annuels des entreprises du Bel20.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Huit pistes à retenir du Trade & Shopper Marketing Congress

14/06/2018

Que de réactions enthousiastes à l’issue du Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co ! Orateurs et participants y ont partagé leurs visions avec entrain. Qu’avons-nous retenu ?

Ludo Bijvoet est le nouveau directeur de Blokker

14/06/2018

Le management de Blokker est à nouveau complet: Ludo Bijvoet – actuel CEO de Xenos – prendra les commandes de l’enseigne en difficulté à partir du 1er juillet, tandis que Frank Cocx a été nommé directeur financier. Linda Keijzer dirigera Xenos.

Karstadt réinvente le concept du grand magasin à Berlin-Tegel

12/06/2018

Pour la première fois en trente ans Karstadt ouvre un nouveau grand magasin à Berlin, à l’aéroport de Berlin-Tegel plus précisément. Celui-ci sera un exemple de nouveauté, avec une offre unique entièrement adaptée aux besoins locaux.

Opinion : La blockchain augure la fin des plateformes

11/06/2018

La blockchain renferme des solutions particulièrement intéressantes pour le commerce. Présentant un outil pour le distributeur, elle risque aussi de le conduire à la disparition.

Déjà 7,4 millions d’acheteurs en ligne en Belgique

08/06/2018

Au premier trimestre de cette année les Belges ont dépensé au total 2,73 milliards d’euros en ligne. Quelque 7,4 millions de personnes ont effectué 23 millions d’achats en ligne, ce qui représente à nouveau une forte croissance.

Des milliers de jobs menacés chez House of Fraser et Poundworld

07/06/2018

Un nouveau bain de sang social menace le retail britannique. La chaîne de grands magasins House of Fraser ferme 31 magasins et supprime plus de 6.000 jobs. Le discounter Poundworld risque de faire faillite s’il ne trouve pas d’urgence un repreneur.